AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Scène de théâtre

Aller en bas 
AuteurMessage
Melody Krysalis
5ème année à Serpentard
5ème année à Serpentard
Melody Krysalis

Nombre de messages : 267
Age : 26
Message Perso : : Do not betray my confidence, that is better for you...and your life...
Date d'inscription : 02/05/2007

Carte d'identité du Personnage
Poste: Elève Serpentard.
Camp: le Mal Absolu
MessageSujet: Scène de théâtre   Mer 27 Juin - 22:27

Ma prof m'a demandé d'écrire une scène de théâtre, une dispute entre 2 personnes. Je la mets car je voudrais avoir vos avis ! Je vous dirais après la note que j'ai eu xD !



¤*¤Présentation de la scène¤*¤

Sujet de la scène : l’infidélité des 2 époux mariés depuis 7 ans
Personnages : -Bargon (valet des 2 époux et se prend pour l’entremetteur)
-Amoujour (époux, il a commis 5 adultères et bat sa femme)
-Criphudelle (épouse, elle a commis 4 adultères et trompe son mari avec le fils de la Comtesse)
Résumé de la scène : Criphudelle et Amoujour commencent leur dispute et Bargon fait 2 interventions que les époux rejettent. Amoujour se met à battre sa femme qui avoue le tromper. Les 2 époux se sont enfin calmés et Bargon s’en attribue le mérite.

¤*¤Scène¤*¤

Bargon (voyant arriver ses maîtres) :
Je crois qu’il y a de l’orage dans l’air.

Criphudelle :
J’en ai assez de vos escapades nocturnes. J’ai pardonné les autres, mais celle là je ne la pardonne pas.
Amoujour :
On ne saurait avoir du repos avec vous ma mie. Celle là n’était point la même que précédemment : elle avait plus de charme, de charisme…

Criphudelle :
Vous oubliez que vous êtes marié ! Dieu m’en garde je n’aurais jamais dû vous épouser.
Amoujour :
De grâce mon petit sucre d’orge calmez-vous !

Criphudelle :
Que Diable arrêtez votre hypocrisie ! Tout d’abord vous prenez la boulangère, puis la fille du voisin, vint ensuite la femme du cordonnier puis la fille de la Comtesse…

Amoujour :
Diantre vous vous les rappelez toutes ?

Criphudelle :
ET POUR FINIR VOUS VOUS JETEZ SUR LA PREMIERE FILLE QUI PASSE DANS LA RUE A SAVOIR UN TRAVESTI !

Bargon :
Vous ne serez donc jamais d’accord ? Toujours se quereller ! vous n’aurez donc jamais la paix dans votre ménage ?

Amoujour:
De quoi vous mêlez-vous ? (faisant mine de le gifler) Vous oubliez votre place.

Criphudelle :
Moi qui suis une honnête femme n’ayant commis que quatre infidélités en sept ans de mariage ! Alors que le galant était avec sa cinquième amante !

Amoujour :
Elles valent certainement mieux que vous en tous cas.

Criphudelle (tombant à genoux sur la scène) :
Jour de Dieu épargnez-moi vos insultes ! J’ai fermé les yeux sur toutes vos conquêtes mais là c’est une de trop.

Amoujour (faisant mine de la frapper) :
Voulez-vous que je vous rosse pour votre insolence ?

Criphudelle (à part) :
S’il s’avait pour moi et le fils de la Comtesse il ne dirait pas ça. (s’adressant à son mari) C’est bon j’arrête ! Mais promettez-moi plus aucune infidélité !

Amoujour :
Que nenni vous n’aurez rien !

Criphudelle (à part) :
J’enrage de tout mon cœur ! (elle se dirige vers la fenêtre) Oh mon cher Valère que ne donnerais-je pour être de nouveau près de vous !

Amoujour (se retournant) :
Qui donc est Valère ?

Bargon (s’adressant au public) :
Ledit Valère n’est autre que le frère de la quatrième amante de Monsieur.

Criphudelle (pour elle-même) :
Morguène me serais-je trahie ?

Bargon (se mettant entre les 2 époux) :
Ne puis-je sur ce point éclairer votre affaire ou réparer l’offense ?

Amoujour :
Ne m’en gardez que vous avez commis la même infidélité que moi !

Criphudelle :
Il est vrai que le fils de la Comtesse est beaucoup plus séduisant que vous.

Amoujour (devenu hystérique) :
Elle avoue ! Testigué ! Diantre ! Tarare ! Morbleu ! Sacrebleu !

Criphudelle :
Fi ! Peste soit du butor !

Amoujour :
Comment vous jurez à présent ?

Criphudelle :
Vous pouvez parler. Quand on est un mari jaloux comme vous…

Amoujour (il quitte la scène et réapparaît avec un balai) :
Vous voulez que je vous rosse ? Vous en voulez ? vous en aurez !

Criphudelle (implorante) :
Dieu m’en garde ! Oubliez les insultes et divorçons sans tarder !

Amoujour :
Vous avez été la dupe de mon argent !

Criphudelle :
Stoppez votre geste je vous en conjure ! Au nom du lien fraternel et divin qui nous unis !

Amoujour (lâchant son balai) :
Alors jurez-moi que vous me laisserez aller avec la fille du charcutier !

Bargon :
Voilà un bon terrain d’entente ce n’était pas si compliqué !

(ils sortent de scène)

Criphudelle :
Pourquoi nous être mariés ?

~*~FIN~*~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Scène de théâtre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2x07 : "Servir ou mourir"
» Born to kill all lives...
» Le souffle de la guerre
» Le pas-doué de service entre en scène ! o/
» Chambre d'Eden, Vesna et Chih-Nii

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW HOGWARTS. :: HRPG » ((Divers)) :: » LA TAVERNE DU SORCIER * :: » RECCUEIL FOLIO *-
Sauter vers: