AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Charlotte aux fraizzzz

Aller en bas 
AuteurMessage
Charlotte Tyler
4ème année à Gryffondor
4ème année à Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 18/06/2007

Carte d'identité du Personnage
Poste: Elève Gryffondor.
Camp:
MessageSujet: Charlotte aux fraizzzz   Mar 19 Juin - 20:09



I. IDENTITE.

Prénom(s) & Nom : Charlotte Emma Tyler
Date de naissance : 21 mars 2095
Sexe : féminin
Année d'étude : 4ième année

II. PHYSIQUE.

Charlotte est ce que l'on appellerait une copine de poche: c'est-à-dire qu'on peut mettre dans la poche. Entre sa petite taille, qui avoisine le mètre soixante, et sa silhouette fine, on dirait qu'elle pourrait se faire balayer par un gros coup de vent.
Souvent dans son enfance on la traitait d'anorexique, ou de squelette, simpatique: sa peau blanche comme de un cachet d'aspirine parait immatériel, comme crée dans du marbre. Sur celle-ci, quelques taches de rousseurs lui donne un air innocent et enfantin presque malicieux, comme un lutin. Ses cheveux sont mi-long et châtains, assez quelconques mais elle arrive avec de jolis barrettes et coiffures abracadabrantes a donné un style particulier mais plaisant a voir. D'ailleurs tous ses amis sont émerveillés: un matin elle a les cheveux bouclés, le suivant très lisses avec une barrette rose, après avec des élastiques de partout...
Ses yeux d'un bleu profond paraissent légèrement cachés par une frange plutôt longue, lui donnant un air mystérieux. Charlotte adore ses dents de devant qui sont assez grosses mais qui l'a font beaucoup rire: on dirait qu'elle est encore petite et qu'elle possède les fameuses dents de lapin!
Charlotte porte souvent des jupes courtes de toutes les couleurs et des hauts dévoilant son percing au nombril. Parfois il lui arrive de porter des pantalons mais c'est assez rare ou sinon ils sont noirs, sombre généralement des slims. Elle possède un assortiment d'accessoires a faire palir une fan de la mode: bracelets, bagues, longs colliers...Lorsqu'elle était petite, il lui arrivait de se balader partout avec une couronne de princesse, avec le temps, elle l'a met en cachette, seulement pour se rappeler que dans son monde, elle est princesse.

III. CARACTERE.

Charlotte est comme les oignons: faite de plusieurs couches. La première montre une une jeune femme lunatique, toujours dans la lune, ne vivant que pour elle et son monde bien gardé au fond de son coeur. on dirait qu'elle ne tient qu'a elle, et ne se préoccupe pas des autres. Parfois même elle s'oublit, chose difficile a faire, oublie de se nourrir, de vivre et son seul prétexte est: "Mais dans mon monde a moi je me nourris, je vis!"Que répondre à ca? Vous en conviendrais qu'il est dur de parler avec un corps. Car oui, les gens qui ne la connaisse pas la considèrent comme un corps, juste une enveloppe et son ame est partie dieu sait où, peu-etre dans les nuages, au pays des rêves, ou dans les méandres de l'imagination.
La seconde couche, après quelques temps se montre, et l'on découvre une fille extravertie, drôle, et aimante. Dans ces moments la, on ne remarque qu'elle, comme si le soleil rayonnait dans la pièce. Elle est au milieu, toujours dans les mauvais coups,faire des bêtises, être la première a faire la fête, la reine de la honte c'est elle mais sa phrase préférée reste encore et toujours: "Le ridicule ne tue pas et si il tuait je serais déjà morte et entérée sans parler de tout les vers qui me boufferaient." Oui, elle est aussi une grande romantique. Si Charlotte adore etre au centre de l'attention, il arrive, parfois, qu'elle se renferme très sérieusement ce qui fait peur à son entourage qui s'inquiete bien que pour la jeune fille ce ne soit rien qu'une passe. Un besoin de tranquillité, un besoin de retourner dans sa bulle, loin des gens qui a ce moment l'indispose profondément.
Après ce second degrés vient le troisième. Celui-la est comparable a un tic-tac: à l'intérieur elle est douce. Charlotte n'a pas de véritable attache, elle a des tonnes d'amis, tous le monde l'apprécie et elle apprécie tout le monde, seulement très peu de personne arrive a devenir ses intimes mais lorsqu'ils le deviennent, ils pourraient lui confier qu'ils ont volés des bonbons quand ils étaient petits, la jeune femme ne révélerait rien même sous la torture. Elle garde tout au fond de son coeur et a du mal a raconter sa vie au premier venu, non elle chante et s'amuse avec le premier venu, avec un proche, elle l'aide et l'aime.
Charlotte a du mal a avec une relation amicale avec un adulte. Elle les trouve trop...grand! Pour elle, il faut avoir un minimum d'intelligence et d'imagination. L'intelligence, pour qu'elle puisse vous parlez et l'imagination, pour qu'elle puisse avoir de la créativité en bétise avec vous. Hors pour les adultes il faut etre sage et responsable sans parler qu'il faut sortir de l'iréel. A ce genre de phrase la jeune femme répond:"Pardon? Vous avez dit? Escusez-moi mais cela ne fait pas partie de mon vocabulaire."

IV. HISTOIRE.


Les parents de charlotte avant sa naissance:

Nathaniel et Héléna passait des vacances à Rome, la ville éternelle. Entre amoureux ils visitaient les plus sites et traînaient, prenait du bon temps, des glaces. Hénéna enceinte de 8 moins et demi malgré son ventre rond parvenait a peu près a se déplacer. Elle attendait une fille les médecins le lui avait dit. Le couple marchait lentement près de la place Navone. La fontaine magnifique représentait les figures du Nil, du Danube, du Gange, du Rio de la Plata, les fleuves qui symbolisant le continent africain, l'européen, l'asie puis l'amérique. Ils admiraient le dure labeur d'un artiste oublié. Marchant main dans la main, tous deux restaient pensifs, dans leurs mondes respectifs et pourtant si proches. Ils se baladèrent ainsi longtemps jusqu'a ce qu'un marchant de glace s'approche d'eux. Nathaniel, murmura un petit mot a sa femme et demande à l'étrangé deux glaces dans un italien incertain et prend les deux cornés puis paya avant de retourner vers celle qu'il aimait. Il lui tandis le premier corner et lui demanda:
-Quel parfum?
La jeune femme boute, hésite puis répond:
-Fraise, non?
-Si! Cela me faisait penser a Charlotte aux fraises, tu te souviens de se dessin animés que regardait ton neveux?
-Oui, c'est vrai que le prénom est jolie, charlotte...

Charlotte a sa naissance:

-Allo, Qu'est qu'il y a chérie? Je suis au boulot la et un patient m'appelle.
-Je perds les eaux!
-J'...J'arrive avec une ambulance! Reste calme!
Quelques minutes plus tard, une ambulance arrivait et un homme en blouse blanche courait vers sa propre maison. Une barbe qui commençait a pousser, des yeux fatigués, le teint terne, Nathaniel avançait et ouvrit la porte et retrouvait sa femme, allongée dans le canapé, les mains crispés sur son ventre, le visage fermé, la sueur perlant sur son front:
-Héléna!
La jeune femme ouvrit les yeux puis jeta un regard noir a son mari: Qu'il se bouge elle avait mal, elle! D'autres hommes arrivèrebt et la transporte dans l'ambulance puis l'un des deux murmure:
-Elle aura pas le temps d'arriver à l'hopital Monsieur, faite le ici!
-Je ne suis pas préparer et ce n'est pas mon boulot!
-Monsieur vous êtes généraliste! Vous pouvez y arriver!
Il le fallait, il n'avait pas le choix. Nathaniel jeta un derière coup d'oeil a sa femme et lui sourit avec difficulté, celle ci confiante, attendait que son mari se décide. Sans rien dire il mit des gants blancs, signifiant clairement qu'il reprenait du service.
Encore quelques minutes plus tard sortait une petite fille. Après que le second ambulancier l'ai nettoyé dans la maison, il revint, avec le bébé emitoufflé dans des draps blancs. Il la donna a Héléna, qui la prit les bras tremblants. Son mari, semblait voir un bébé pour la première fois. Il souriait, simplement, en mettant son gros doigt entre les petits mains de la princesse. Héléna lacha des yeux son enfant et tout en regardant son mari murmura:
-Charlotte?
-Charlotte.

Charlotte a trois ans:

-MAMAN, raconte moi une histoire!
-Très bien mais qu'une seule!
-D'accord, bouda la petite fille.
Vêtue d'un pygeama rose bonbon avec une grosse fraise sur le ventre, la jeune fille se mit tout au fond du lit, sur un coin. Son frère, encore dans les couches criait et bougeait dans tous les sens défaisant ainsi les draps. Héléna arriva et s'assit sur le lit, avant de fourré sans ménagement le gamin a coté de sa soeur. Elle prit un livre posé sur la table de chevet en bois de chêne et murmura, pour apaiser les deux enfants:
-Il y avait une fois un prince qui voulait épouser une princesse...La princesse....Voilà une histoire aussi véritable que la princesse !
Fin, aller au dodo! Le marchant de sable doit passer!

-Mais maman, j'ai encore envie d'une histoire!
-Charlotte, ça suffit! Au lit, papa t'en racontera une demain matin si tu es sage!
-Mais euhh....
La lumière s'éteint.


Dernière édition par le Mar 19 Juin - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ingary.forumotion.com
Charlotte Tyler
4ème année à Gryffondor
4ème année à Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 18/06/2007

Carte d'identité du Personnage
Poste: Elève Gryffondor.
Camp:
MessageSujet: Re: Charlotte aux fraizzzz   Mar 19 Juin - 20:12

Charlotte, 8 ans:

- Charlotttteuhhhhhh
-Oui Maman?
-Viens mettre la table! Immédiatement!
-Non, j'peux pas, la je bataille trop, des nomades m'ont attaché dans une de leurs tentes et faut que mon tapis volant vienne me sauver! Attends deux minutes je le vois arriver!
Charlotte, les bras entourant un des piliers de son lit a baldaquin, souffrait mille tourmants. Sa modeste chambre remplis de CD, de posters, de livres, ainsi que de DVD, Charlotte scrutait son plafond a la recherche de son tapis rouge et orange qui volait a a grande vitesse. Elle avait été prise malgré elle par des brigands du désert alors qu'elle tentait de parvenir a la prochaine ville. Ce peuple lui avait pris tous ses biens exéptés la merveilleuse carpette qu'ils avaient pris pour une vieillerie sans importance. Elle, ils l'avaient attachée et l'avaient conduite dans une tente. Celle-ci était faite de tissu orange rouge et rose retenus par des cordes sur l'un des poteaux du lit. Ils tombaient ensuite, certains tendus d'autres volants au gré du vent qui passait pars la fenêtre grande ouverte. A l'intérieur éparpillés un peu partout, des coussins au couleurs de l'arc-en-ciel entouraient une table basse. Charlotte, princesse en détresse, attendait de l'aide mais alors que son tapis aller se poser et l'amener sur la lune...
-CHARLOTTE
-J'arrive...
Tapis volant....descend....descend....vous venez d'arriver. Nous vous souhaitons un bon repas, la nourriture actuelle est un maxi big mac accompagné de frites super grasses et d'un coca cola géant...Bon ap! La jeune fille sortit de ses rêves, le tapis se dissout, les brigands se volatilisèrent, la tente devint un enchevêtrement de drap. Charmant. Elle scruta une dernière fois sa chambre et voyait déjà la réplique de sa mère venir a des kilomètres:
"Charlotte range cette chambre on dirait qu'une bombe a exploser dans ton armoire."
Elle n'y pouvait rien, elle n'aimait pas l'ordre! Pus ce n'était pas droit plus elle aimait.
-CHARLOTTE!
-Oups!
La jeune fille courut dans ses grosses pantoufles en forme de vaches et se dirigea vers l'escalier. Au niveau de l'angle du couloir, dérapa et dévala a toute allure les marches pour sauter sur le sol, fière d'elle. Elle se releva, marcha bien droit et entra aussi dignement que possible dans la cuisine. Petite mais conviviale, la pièce donnait des airs de maisons de grand-mère mais Charlotte adorait. A la table, son père la regardait, un sourire aux lèvres, sa mère les sourcils froncés toujours aussi sévères, son petit frère, un air boudeur comme si tout les malheurs du monde s'abbataient sur ses frôles épaules. Charlotte embrassa son père sur une joue puis s'assit en face de lui. Elle prit un big mac et le mangea le plus rapidement possible:
-Charlotte plus doucement!
-Non j'ai pas le temps, j dois aller dans la foret avec Léon, on doit se battre contre des chevaliers.
-Ma chérie, il faut prendre des forces pour battre des chevaliers, s'exclama son père, fière de sa réplique.
-Non, c'sera du gâteau!

Charlotte 11 ans:

-Maman, avec Tania, on va au ciné!
-Très bien, vous allez voir quoi?
-Un truc compliquer, un documentaire jcrois, c'est la prof de biology qui nous l'a conseiller!
-Ca a l'air intéressant, je peux venir avec vous?
-Nan! Bon salut!
La porte claque.
-Charmant...ma fille est d'une politesse, Nahtaniel nous devrions lui en parler! Elle m'agace entre ses rêves et son comportement! Elle doit arrêter de rêver, d'etre dans la lune ainsi et cette manie qu'elle a de toujours faire la tete, tu as vu? Parfois elle m'inquiete réellement on dirait qu'elle a perdu un membre de sa famille!
-C'est peu-etre l'age mon amour! Mais on est pas tous pareil, elle est sûrement dans une mauvaise passe et pour ce qui est de rêver...j'aimerais encore etre comme elle. Avant la vie paraissait si belle, tu rêvais et cela apparaissait!
-Nathaniel!
De l'autre coté de la porte, la ou Charlotte et son amie parlaient, personne ne se doutaient de l'inquietude qui rongeait la mère de la petite fille. Celle-ci rigolait:
-Tu te rends compte comme c'est si facile de la berner! Elle m'a cru! Comme si j'allais vraiment voir un documentaire...mais tu penses qu'on pourra rentrer?
-Oui le film est gore, pas mal de sang mais rien d'autres, en plus je connais une personne qui nous fera rentrer! Ainsi, on sera comme les grands trop cool de l'école!
-Ouais! J'ai trop hate!
Un sourire au lèvre, les deux filles se dirigèrent vers le cinéma, fière d'elles.
Enfin dans la salle, elles regardaient le film, les yeux comme aimantés par l'écran géant. Partout du sang, des armes, de la violence. Charlotte se sentait mal, elle ne révait que d'un pays merveilleux, malheureusement ici cela n'existait pas et elle regrettait d'etre venue. La jeune fille ferma les yeux alors que du sang jaillissait d'une tete couper en deux. Puis soudain, le jet devint jaune, puis la tête couper ressembla a une grosse tomate, le meurtrier, se changea en une banane et les mares de rouges sur le sol, se transformèrent en des plaques de chocolat. Le liquide chaud pouvait presque se sentir malgré que ce ne soit que du cinéma. Vraiment? L'homme qui s'occupait du film, dans la salle, derrière, paraissait affolé...mais qu'était-ce donc?
Charlotte en rentrant se sentait mieux, la suite du films avait été annulé, et le responsable de la sale cherchait encore et toujours la raison de cet imprévu. Elle, entra dans la cuisine et regarda et jeta un coup d'oeil a son père. Celui-ci lisait ouvraient des lettres. La derrière semblait adressée a Charlotte. Une lettre des plus étrange, comme si c'était du parchemin. La petite fille la prit dans ses petits doigts fin et l'ouvrit. Ce n'était pas souvent qu'elle recevait du courrier a elle! Elle était fière, ouvrant la lettre avec délicatesse puis sortant lentement le papier, comme si elle sortait d'un coffre une carte au trésor.Une lettre venant d'une école de magie! Elle lue tout, puis très sérieuse et heureuse hurla en sautant des deux pieds:
-JE SUIS UNE SORCIERE YOUPI!!!!
-Oui je sais chérie, tu es une magnifique sorcière maintenant tu peux aller voir l'ordinateur s'il te plait, mon coeur, je crois que j'ai fais une bêtise et comme tu es celle qui s'y connais le mieux dans la famille...

Charlotte 11 ans:

-Miss Tyler
-Oups, c'est a moi!
La jeune fille se met a courir jusqu'au choipeau et le met sur sa tete.
-Alors Charlotte, vive, dans la lune, mais courageuse et attentionnée:
-Une fois j'ai sauvé un poisson...
-GRYFFONDOR!
-Je me gave, faut le dire.

Lettre a Monsieur et Madam Tyler alors que charlotte a 13ans:

Bonjour cher madame et monsieur Tyler. Je suis l'un des professeurs de Charlotte et souhaite vous parler de votre fille. En effet je trouve dommage que Charlotte gâche ses capacités, elle est très intelligente mais rêve tout le temps. Les élèves la prénomme, Princesse des illusions...je pense que cela veut tout dire. Je désirais avoir un rendez-vous avec vous afin de regler ce problème qui pourrait faire du futur de votre fille, un sombre avenir.
Mes salutations les plus respectieuses.

Charlotte 14 ans:

- Patateuhhhh
-Charlotte, j t'aime beaucoup, mais si tu n'arretes pas de m'appeler comme ça entre nous c'est fini!
La jeune fille se jeta sur le canapé près du feu et rigola. Tom, son ami, semblait fatigué, et triste.
-Tom qu'est ce qui ne va pas?
-Charlotte aux fraises, cesse de t'inquieter pour moi, je peux me débrouiller et puis, c'est toi qu'on doit protégé ici, tu es si petite et si fragile!
-Viens on va faire une partie de quidditch et tu va comprendre ta douleur lorsque la douce et frêle Charlotte t'auras envoyé le cognard dans tes bijoux de famille! Allez patate on y go!
-CHARLOTTE! Hurla le jeune homme.
-Pourquoi les gens me cris tous dessus, je me sens persécutée!
-Pauvre petite, vraiment tu as l'air térifiée et toute malheureuse!
-Rigole mais un jour je téléphonerais à l'aide aux gryffondors maltraités!
-Haha! Je suis mort de rire! Et puis c'est quoi ce mot "téléphonerais"?
-Laisse, tu n'as pas un assez gros cerveau pour comprendra ça!
-No comment.

V. AUTRE.

·Quel Camp : Le bien, mais la guerre lui passe a des années lumières au dessus de la tête.
·Baguette : ‭ ‬bois de rose‭ ‬28.25‭ ‬cm avec une plume de harpie
·Ses rêves et ambitions pour l’avenir : Devenir un ange et joueuse de quidditch. Mais on lui dit que le premier est irréalisable et que le second n'est pas pour les filles, mais tête dure qu'elle est, elle y parviendra!
·Comment avez-vous découvert ce forum ? Hum...Bonne question, Je sais plus...
·Comment trouvez-vous le design de ce forum ? J'adore! Noir, super!
·Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum ? Super, mais les intrigues c'est pas mon truc.
·Avatar : trouvé sur deviantart


Non d'une choucroute farcie : chocogrenouille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ingary.forumotion.com
 
Charlotte aux fraizzzz
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» Ninon rend visite à Charlotte (PV Charlotte)
» Charlotte Shakespeare (Aucun lien avec le dramaturge hein è.é)
» • {Charlotte Noémie de Fontenac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW HOGWARTS. :: HRPG » ((Administration)) :: » REGISTRES DES PERSONNAGES * :: » GRYFFONDOR *-
Sauter vers: