AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Moka Taylor

Aller en bas 
AuteurMessage
Moka Taylor
6ème année à Serpentard
6ème année à Serpentard
avatar

Nombre de messages : 163
Age : 27
Message Perso : : La vie nous a changé en marginaux blessés..( oO ) Passe-moi la vodka, faut que j'oublie ma lucidité!
Date d'inscription : 13/06/2007

Carte d'identité du Personnage
Poste: Elève Serpentard.
Camp: Ego, ego,ego! ^^ Sinon c\’est neutre pour l\’instant...
MessageSujet: Moka Taylor   Mer 13 Juin - 22:03

MOKA TAYLOR






Il avait des yeux magnifiques, une voix suave et avait l’air d’un ange. Quand ses lèvres déposèrent un goût amer sur celles de la jeune fille, elle comprit qu’il était un diable de l’amour. Il s’appelait Raphaël, il ne lui avait pas dit mais elle le savait parce que son visage énonçait son prénom. Elle perdit son regard dans le sien pendant un moment encore et soudain, un cyclone l’emporta loin de lui, la tirant par le bras.

Moka ouvrit les yeux et sursauta. Elle était assise sur son lit à baldaquin, dans sa chambre, le dos mouillé de transpiration. Elle soupira et laissa les dernières miettes de l’image du bellâtre s’évaporer dans son imagination. Il faisait encore nuit et son horloge indiquait quatre heures du matin. L’adolescente secoua la tête, se passa une main dans les cheveux et consentit à se lever. A pas lents et lourds, elle se traîna jusqu’à son immense miroir dont le reflet lui souriait. Elle avait vraiment la tête des petits matins ! Ses yeux d’un bleu intense étaient mis clos, eux qui étaient si grands en temps normal ! Sa petite bouche en cœur était pâteuse, son nez légèrement recourbé portait la trace de l’oreiller tout comme ses joues à la peau pâle. Ses cheveux sombres, d’habitude coiffés d’une crête à leur sommet, étaient dans une pagaille indescriptible et son pyjama mini short et T-shirt était humide. Il fallait avouer que la chaleur de l’été n’épargnait pas la nouvelle bâtisse dont la climatisation était en panne. Elle s’observa de haut en bas et se dit une fois de plus qu’elle n’était pas bien grande… Un mètre soixante-six à seize ans c’était fort peu. Elle maudit son bagage génétique, fit demi tour vers son grand lit en sentant que la fatigue était plus forte que sa volonté et poussa un cri aigu quand son hibou grand duc aux plumes noir corbeau l’évita de peu.

- Crépuscule ! Fais un peu attention ! Pourquoi faut-il toujours que je me coltine les oiseaux caractériels ?! Oh ça va, ne me regarde pas comme ça ! Et donne-moi cette lettre !

La jeune fille détacha le parchemin de la patte de son hibou qui lui donna un coup d’aile volontaire en repartant vers la forêt qui entourait la demeure. Elle haussa les épaules et leva les yeux au ciel en le voyant s’éloigner. Qui pouvait bien lui écrire la veille de la rentrée ? Sans doute encore une amie qui voulait s’assurer que tout allait bien ou la prévenir qu’elle arriverait en retard et qu’il fallait lui garder une place dans le compartiment du Poudlard Express. La fille unique des Taylor déplia le papier jauni, alla chercher sa baguette en ébène et éclaira le courrier. L’écriture était petite, italique et fine. Moka plissa ses yeux endormis et commença sa lecture, reconnaissant la typographie de son interlocuteur.


Bonsoir ou bonjour,

Je ne sais pas quand cette lettre vous parviendra. Je dois vous avertir d’un grand danger ! Les temps ne sont plus sûrs dans le monde des sorciers, les ennemis se multiplient et ils ont pour but d’anéantir les plus forts. Votre père n’est plus en sécurité, les troupes de Raven convoitent sa dernière découverte et je crains fort que ce dernier n’ait prévu de sombres desseins à ce sujet. Il faut que vous partiez au plus vite de chez vous… Je sais que vous rentrez à Poudlard dans peu de temps, mais restez sur vos gardes jusqu’à la dernière seconde !
J’ai repéré Crépuscule dans un bois, il dort toujours au même endroit, il est plus sûr que j’empreinte donc votre grand duc, il est moins visible que ma chouette effraie !

Je veille,

Quelqu’un qui vous veut du bien.


La jeune sorcière relu la missive plusieurs fois, cherchant un quelconque indice sur l’identité de son expéditeur. Depuis le mois de Juin, elle recevait des lettres de cet étrange personnage qui lui avait évité un jour de tomber dans un traquenard des Angels of Death. Elle ne savait pas qui il était, ne connaissait de lui que son écriture, et pourtant, elle l’avait prit en sympathie. Il semblait l’observer à longueur de temps et parfois, elle retrouvait une rose rouge sur son appui de fenêtre avec cet inlassable mot accroché à la tige épineuse : « Je suis là ». Au début, elle avait trouvé cet espionnage effrayant, se sentant traquée comme un animal. Mais depuis qu’il lui avait sauvé la vie en la prévenant du piège tendu par les descendants des Mangemorts, elle s’était attachée à ses lettres et commençait même à ressentir un soulagement d’avoir des nouvelles de son protecteur.

Elle fronça les sourcils quand elle pensa à son père… Il était souvent absent, c’était un des plus grands médecins sorciers d’Angleterre et il travaillait actuellement sur un sérum capable d’isoler les cellules lycanthropes des loups garous, permettant ainsi à ces derniers de se débarrasser de la malédiction mais aussi de contaminer quiconque rien qu’en versant quelques gouttes des cellules isolées dans un verre de jus de citrouille. Un médicament efficace mais une menace terrible si cette découverte était utilisée à mauvais escient. Et si son paternel courrait vraiment des risques en s’adonnant à de telles expériences ? Si l’anonyme avait raison ? S’il se préparait vraiment une attaque contre lui ? A cette pensée, la gorge de la Serpentard se noua. Son géniteur était tout ce qui lui restait depuis que sa mère avait disparu voilà presque deux ans. Elle ne s’était jamais vraiment entendue avec celle-ci mais sa peine avait été immense quand un sbire du ministère était venu lui annoncer qu’Emma Taylor, Langue de Plomb au ministère de la magie, avait disparu lors de sa nuit de garde. Peu après ça, les troubles avaient commencés dans le monde magique et Moka s’était entourée d’une carapace de marbre.

Plus jamais elle n’avait laissé transparaître sa peine, sa tristesse, il n’y avait plus que colère en elle. La plupart du temps, elle avait ce petit sourire cynique au coin des lèvres et cette étincelle d’insolence dans le regard. Elle était connue pour son égoïsme et son égocentrisme mais aussi pour son impulsivité et son courage. Sa détermination était sans limite, comme elle aimait le dire « la fin justifie les moyens » et elle était prête à tout pour obtenir ce qu’elle voulait. Remplie d’ambition, elle se voyait célèbre et respectée par tous, adulée même. Elle avait ce besoin constant d’attention, le fait qu’on s’intéresse à elle l’emplissait de bien être. Rusée et vive d’esprit, elle obtenait toujours de très bonnes notes malgré son manque de travail évident. Assez sélective, elle ne s’entourait pas de n’importe qui et était de nature dominante. Une vraie petite peste en somme, mais pas n’importe quelle peste… Car pour ceux qu’elle aimait, elle était prête à tout, même à donner sa vie. Ils étaient rares, certes, mais ils existaient. Elle avait été élevée de façon normale, elle n’était ni bourgeoise, bien que sa famille soit riche, ni souillon. On lui avait tout de même inculqué des valeurs qu’elle avait pris soins de ne pas respecter, et on lui avait toujours clairement fait comprendre que la magie noire devait être bannie de son existence. Elle n’avait pas rechigné sur ce point au départ, mais curieuse de nature et ayant soif de pouvoir, elle avait secrètement « emprunté » des livres traitant du sujet dans la réserve de la bibliothèque de son école. Les règlements n’avaient jamais été son fort et elle prenait un malin plaisir à les contourner. Après avoir dévorer bon nombre d’ouvrages sur le côté occulte de la magie, elle s’était décidée à passer à la pratique et elle s’adonnait régulièrement maintenant à de petits entraînements. Mais si la magie noire la fascinait, elle ne comptait pas en faire usage en étant au service de quelqu’un d’autre qu’elle-même, ça ne profiterait au projet de personne si ce n’étaient les siens !

La verte et argent lança le parchemin en l’air, pointa sa baguette dessus et il s’enflamma pour retomber en miettes calcinées sur le sol tiède. Même si elle aurait préféré garder les lettres pour pouvoir les relire, elle savait que c’était trop dangereux et les brûlait donc à chaque fois. Elle se remémora les paroles de l’inconnu et frissonna en pensant qu’elle était elle aussi sans défense. En effet, son père était encore à l’hôpital et elle était seule à la maison. Mais la demeure était tellement isolée et peu connue des sorciers qu’il était peu probable que les Angels of Death y prévoient une attaque surprise. Moka prit ensuite la Gazette du Sorcier datant du moi de Mai passé et regarda le visage de l’homme qui était responsable de tout ce remue-ménage. Malgré elle, elle le trouvait séduisant… Ses cheveux mi-longs ténébreux et son air supérieur lui donnaient un charme terrible et l’adolescente ne pouvait que craquer… Pourtant ce jeune homme était une menace, un assassin, certainement l’auteur de l’enlèvement de sa mère… Mais même cela ne pouvait faire disparaître l’attirance de la Serpentard pour lui. Un jour, elle le rencontrerait, elle le savait… Et ce jour se rapprochait dangereusement ! Ce jour là, il lui faudrait choisir entre le bien et un homme qui n’avait que faire d’elle mais qui hantait ses pensées.

Les rayons du soleil perçaient à l’horizon et le ciel se tentait doucement d’une couleur rose orangée. La jeune fille sortit de sa contemplation et de ses rêveries en se disant qu’il était temps de se préparer pour une nouvelle année scolaire qui risquait d’être étrange… Elle en avait le pressentiment, cette année ne serait pas comme les autres ! La sixième s’annonçait périeuse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://placebo-injection.skyblog.com
Moka Taylor
6ème année à Serpentard
6ème année à Serpentard
avatar

Nombre de messages : 163
Age : 27
Message Perso : : La vie nous a changé en marginaux blessés..( oO ) Passe-moi la vodka, faut que j'oublie ma lucidité!
Date d'inscription : 13/06/2007

Carte d'identité du Personnage
Poste: Elève Serpentard.
Camp: Ego, ego,ego! ^^ Sinon c\’est neutre pour l\’instant...
MessageSujet: Re: Moka Taylor   Mer 13 Juin - 22:11

QUESTIONS HJ.


Comment avez-vous découvert ce forum ? En me balladant dans les partenaires de forum en forum.

Comment trouvez vous le désign' de ce forum ? Génial :)

Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum ? Bien aussi, si ce n'est le nom "Angels of Death" qui fait très série apocalyptique américaine! :goutte:

Avatar : Une fois n'est pas coutume, c'est moi-même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://placebo-injection.skyblog.com
 
Moka Taylor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Epilogue. ? (Taylor A. Lacey)
» Taylor A. Lacey
» Présentation de Taylor Black. [Validée]
» Mick Taylor
» (M) Taylor Kitsch ft. Thomas Desmond Fletcher • Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW HOGWARTS. :: HRPG » ((Administration)) :: » REGISTRES DES PERSONNAGES * :: » SERPENTARD *-
Sauter vers: