AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 G A B R I E L .

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel
Invité



MessageSujet: G A B R I E L .   Mer 13 Juin - 16:22



" Quand j'étais encore petite , mon monde se limitait à mon Père, ma Mère, mon Frère et au paysage que je voyais à travers ma fenêtre ... "




N O M . Heatherfield

P R E N O M . Gabriel Hope Fate

M A D E _ I N _ H E A V E N


Tranquillement assise sur son lit, une jeune fille regardait un appareil photo . Allait-elle bouger ? Oui ? Non ? Peut-être ... Elle avait l'air absente et pourquoi ? Car elle avait perdu un être cher . Elle serrait l'appareil, très fort . Tout ça, c'était sa faute ... Elle le savait ... Adieu, Cecil .



F E M M E - Non, pas Gabriel . Pas maintenant . C'est bien trop tôt .

H O M M E - Gabriel est également mon enfant et je veux l'éduquer tel que Carlisle m'a éduqué, c'est-à-dire vivre parmi les Sorciers et les Moldus, sans dévoiler notre nature profonde. Tu le sais parfaitement bien. Tu portes mon enfant . Mon côté humain est toujours présent. Je saurai m'occuper de cette enfant comme n'importe quel Mortel. Moi et toi n'avons qu'à l'éduquer ensemble. Moi, cela ne me dérange pas du tout. Au contraire, je le veux sincérement. Tu sais très bien que cet enfant ne sera pas comme tout le monde. Je le crains fort.(Il la regarda avec tendresse et embrassa sa main délicatement) Tu sais très bien ce que j'éprouve pour toi, Hope. Je ne veux pas t'arracher Gabriel de tes bras.

H O P E - Oui, je le sais très bien (Elle le serra dans ses bras), Alexander. Je te saurai toujours reconnaissante de m'avoir sauvé sur cette falaise. Je ne veux pas que Gabriel devienne comme ses monstres.

A L E X A N D E R - Je te le promets, ma tendre Hope que Gabriel ne deviendra jamais comme eux. Jamais. Je ferai tout pour . Je l'éduquerai comme n'importe quel enfant sorcier. Gabriel deviendra très vite une bonne sorcière et on lui apprendra comme résister à la faim et la soif. Pour cela, nous devrons tout faire pour l'éloigner du monde humain, jusqu'à ce qu'elle ait au moins 10. Elle ne saura jamais comme les Sorciers de son âge. Malheureusement pour elle ... Je suis désolé ( Il baissa ses yeux accablés de tristesse )

H O P E - Je le sais, mais on va tout faire pour que Gabriel paraisse normale au yeux des Sorciers et des Moldus. (Elle mit ses mains sur son visage pour le remonter et voir son doux visage. ( Elle lui sourit.) On l'élevera ensemble. Promis ?

A L E X A N D E R - Je te le promets. Je ne veux pas vous faire du mal, surtout à toi, Hope. Tu es la plus vulnérable car Gabriel n'est pas ... Je ne veux pas que tu devienne comme moi, non c'est hors de question. Non, je ne veux pas

H O P E - Moi, je le veux. S'il te plaît. Je n'ai pas envie de te voir pleurer le jour de mon enterrement. J'ai juste envie de rester au près de toi pour l'éternité. Je ne pourrais pas supporter à l'idée de ne plus revoir ton visage. Tu dois le faire pour nous.

A L E X A N D E R - Hope, écoute moi. Je ne veux pas te faire souffrir. Tu le sais très bien. Je ne veux pas le faire. Je risque de te ... tuer, si je fais cela. Non, je refuse catégoriquement de le faire. Cela me répugne, rien qu'à l'idée de te voir couverte de sang

H O P E - Je veux le faire, absolument. Je t'en prie, je t'en prie

A L E X A N D E R - Hope, sois raisonnable. Je ne peux pas le faire. Est-ce que tu me comprends ? Je ne peux pas te faire ça.

H O P E - Je suis prête à souffrir pour ça. J'ai traversé tellement d'épreuves douloureuses. Je ne sens plus la douleur, à présent. Je sais très bien que tu ne pourras pas te contrôler lorsque tu buverais mon sang, mais j'ai confiance. Je suis sûre que tu réussiras. ( Elle posa sa main sur la joue de son mari )

A L E X A N D E R - Tu n'aurai jamais dû m'épouser... Si tu tiens tant à le faire, je le ferai, mais si j'échoue, je me suiciderai et donnera Gabriel, à Carlisle.

H O P E - Je suis sûre que tu réussiras. J'ai confiance en toi.


A L E X A N D E R - Tu es sûre ?

H O P E - Oui, absolument, sûre. Je suis prête.

La dénommée Hope hurla de douleur ...




Lundi 1er Septembre ... Je me levai avec un petit sourire au coin, car aujourd'hui j'allais revenir à Poudlard. J'avais hâte de revoir Narcisse Feuer. Il m'avait drôlement manqué, même on s'envoyait des lettres tous les jours, ou presque. Aujourd'hui , j'ai maintenant seize ans. J'ai obtenu de très bonnes notes aux Buses, mes parents en étaient très fort, surtout mes frères, ils étaient impressionnés. Moi, j'étais assez contente, mais intérieurement, je ne suis pas du genre à sauter de joie lorsque j'ai des bonnes notes. Ce n'était pas surprenant, surtout pour moi. J'aurai pu terminer à Serdaigle, mais cette maison ne m'aurait rien apporter de gratifiants. J'étais bien dans ma maison, où était le problème ? Quelqu'un frappa à ma porte et je lui dit d'entrer. Sur le seuil de ma porte, se tenait ma mère, HOPE LILITH MARY HEATHERFIELD. Elle était resplendissante comme toujours. J'adorai surtout ses cheveux d'un noir corbeau, comme les miens d'ailleurs. Elle était venue me souhaiter un joyeux anniversaire, apparemment. Elle tenait dans un paquet, en fait deux, le deuxième était posé au-dessus du premier. Il était drôlement petit dis donc. Ma mère me souriait avec beaucoup de tendresse. J'adorai la voir sourire comme cela. Elle me souhaita de tout coeur un joyeux anniversaire. Je la serrai dans mes bras, très fort, puis elle me carressa ma cheveux avec tendresse. Elle me dit que mon père allait bientôt arriver, puis il était là. Il se tenait bien droit devant eux avec un sourire splendide. Mon père, ALEXANDER EDWARD NATHANAEL HEATHERFIELD tenait dans ses bras, également un cadeau. Il me le tendit et me souhaita un joyeux anniversaire. Pour le remercier, je sauta dans ses bras. Il fut surpris, mais il ne paraissait pas très en colère. D'habitude quand je faisait cela, il se mettait souvent très en colère. Je le serrai dans mes bras, encore plus fort. Ma mère riait de bon coeur. Ensuite, mes frères arrivèrent, avec leur sourire provocant. Ils m'énervaient, surtout les jumeaux, JULIEN et JACK. Grrrrr! Ils m'énervent à un tel point. Celui qui se tenait près eux avec un sourire angélique, cet ange était RAPHAEL, mon adorable frère. Contrairement, aux deux autres. Je les regardai avec un regard suspicieux. Je commençais par ouvrir le cadeau de Narcisse... NARCISSE FEUER, mon meilleur ami. Le seul sorcier humain qui m'est approché de toute mon existence. C'était la première fois, que j'éprouvais ce sentiment. J'avais lu beaucoup de choses sur l'amitié. Je ne comprenais pas du tout ce sentiment, mais maintenant, je l'ai compris, même assez bien, je trouve. C'était très difficile pour moi de cacher à Narcisse ce que j'étais réellement, mais je promets qu'un jour, je lui raconterai tout, sur ma famille, etc. Pour l'instant, je n'étais pas prête pour lui avouer qui je suis réellement. Ah oui, j'ai oublié de vous dire que je m'appelle GABRIEL ( Sans deux L L et un E ) HOPE FATE HEATHERFIELD .C'était difficile de cacher ma véritable nature aux yeux des Sorciers et des Moldus. Je me débrouillais pas mal, même très bien, d'ailleurs. Dans la famille HEATHERFIELD , nous sommes assez ... spéciaux, y compris moi, bien sûre. D'autres nous trouveront normaux, mais d'autres nous trouveront effrayants, et même...très étrange. Je m'en fous de ce que pensaient les autres. Au début, j'étais assez réticente à l'idée d'avoir des amis, car j'avais peur de ne pas pouvoir me contrôler. En présence de Narcisse, je suis toujours sur mes gardes et je me sens contrariée car je n'arrive pas à savoir à quoi il pense. Les Humains sont tellements facile à déchiffrer, mais Narcisse était complexe, comme moi. Je suis très lunatique, donc je ne parle pas souvent avec les élèves de ma maison, c'était rare sauf Narcisse, parce qu'ils ont assez peur de moi. C'est vrai que je suis effrayante quand je veux. Je suis également très arrogante, etc, comme tout bon Serpentard qui se respecte. Et oui, je suis une Serpentard et fière de l'être. On me dit très souvent que je suis pâle. C'est naturel chez moi. Je ne manges pas beaucoup également. Je n'ai pas un régime alimentaire, bien précis, enfin si... Je ne préfére pas en parler. Dans ma famille , on était toujours bon en tout. Ceci n'est pas de l'arrogance, c'est totalement vrai. Je ne dis que la vérité, rien que la vérité. Si vous regardez mes parents, ils n'ont pris aucune ride. Ils sont toujours aussi beau et ... pâle xD . C'est de famille. Mes frères également. Il ne sont pas vraiment mes frères, mais je les considère comme tel. Mon père les avait recueillis lorsque j'avais 10 ans. J'obtins toujours ce que je veux, en usant simplement de mon charme. Narcisse trouve que j'éblouis trop les gens. Tout le monde tombe toujours dans le panneau, sauf Narcisse. Je n'arrivais pas à le manipuler. Moi, je ne me trouvais pas spécialement belle, mais vu comment les garçons me regardent. Je ne suis pas une Vélane, tout de même. * Soupir * Les Humains sont très prévisibles... Enfin bref, revenons à mon anniversaire... Ma mère m'avait offerte une boîte à musique du XVIème siècle, mon père, un katana vieux de 1000 ans, Raphaël, une poupée du XVIIIème siècle, puis pour finir, Narcisse m'avait offert, un très joli collier. J'allais le porter pour remercier Narcisse. D'ailleurs, aujourd'hui, c'était également la rentrée des classes. J'ai vraiment hâte de revoir Narcisse. Il n'était que 10h00, mais moi, je ne voulais pas être en retard. Mes bagages étaient déjà prêts. Je les avais préparé hier soir. Je descendis tous mes bagages sans problème, en regardant partout dans ma chambre, si je n'avais rien oublier. Je fermai la porte derrière moi



Je sortis de la maison, mes valises à la main. J'avais un sourire béat. C'était affreux à voir, en tout cas pour moi. Raphaël m'ouvrit la portière de la voiture, puis la ferma. Quelques minutes plus tard, on était enfin arrivé devant la gare King's Cross. J'étais tellement excitée. Une part de moi me disait que ce n'était pas très correcte de s'exciter comme ça. J'avais pris mes précautions, aujourd'hui pour ne pas faire du mal à Narcisse, comme cela, il n'y aura aucun problème pendant le trajet. Mes frères m'aidèrent à porter mes bagages, jusqu'à un chariot à bagages. Mes parents nous suivaient de très près. Je les regardai. Ils attiraient toujours le regard des personnes alentour. C'était un spectacle époustouflant! J'arrêtai de regarder mes parents, pour chercher du regard ce cher Narcisse. Je ne le vit point, mais je continuai à avancer. On arriva enfin les voies entre 9 et 10. J'adorais ce passage pour aller à la voie 9 3/4. Je pris le chariot des bagages de mes frères, puis j'avançai rapidement. J'arrivai enfin à la voie 9 3/4. C'était assez amusant comme sensation. Un homme vint chercher mes bagages, puis je dis aurevoir à mes parents et à mes frères. Les aurevoirs avaient été déchirants. Je montai dans le Poudlard Express. Le sourire béat avait disparu. Je commençai à chercher Narcisse. Je sentis une odeur familière. Cette odeur amicale appartenait à Narcisse. Je suivis l'odeur qui m'amena droit vers un compartiment où était confortablement allongé, Narcisse Feuer. Il me vit et me demanda d'entrer. J'entrai. Je fus submergée par un souvenir qui remontait à ma première année à Poudlard, surtout la Cérémonie de Répartitions. Je me souvins clairement, ce jour-là. Tout le monde me regardait de travers. Je ne comprenais pas pourquoi. La directrice Riku Harada me souriait pour me rassurer, car elle savait qui j'étais. Je me détendis légérement, mais je sentis la soif m'envahir. Je devais absolument me contrôler. Je ne voulais pas provoquer une catastrophe, lors de mon premier jour. Les élèves avaient tous une odeur appétissant. J'essayai de ne pas y penser. Je pensai à autre chose. Lorsqu'on arriva enfin devant le Choixpeau Magique, le Professeur commença à énumérer les premiers noms dans l'ordre alphabétique. Mon nom commençait par un " H ". Le Professeur était enfin arrivé aux noms commençant par un " H " . Ce n'était pas trop tôt! On était enfin arriver à mon Nom.

Professeur - H E A T H E R F I E L D, Gabriel

J'avançai d'un pas serein vers le tabouret. Tout le monde me regardait comme un phénomène de foire. Ils me regardaient un regard remplie de curiosité. " La curiosité était un vilain défaut ". Cela m'énervait un tel point que ... Le Professeur me posa sur la tête, le Choixpeau. J'attendis le verdict avec patience. Tout d'un coup, j'entendis une voix.

Choixpeau Magique - Hum... Très difficile, très difficile. Je vois beaucoup d'intelligence en toi, mais tu es très différente des sorcières normales. Mais je ne pense pas, Serdaigle te serait favorable. Il faut mieux que tu sois à ... SERPENTARD



S W E E T _ D R E A M S, _ B A B E Y




Comment avez-vous découvert ce forum ? 8)

Comment trouvez vous le désign' de ce forum ? S I M P L Y _ G O R G E O U S !

Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum ? Hum ... Great !

Avatar : http://skeev.deviantart.com/


Dernière édition par le Sam 16 Juin - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
G A B R I E L .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW HOGWARTS. :: HRPG » ((Administration)) :: » REGISTRES DES PERSONNAGES * :: » SERPENTARD *-
Sauter vers: