AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Madison J. Miller

Aller en bas 
AuteurMessage
Madison Miller
7ème année à Serpentard
 7ème année à Serpentard
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 29
Message Perso : : *gloussements*
Date d'inscription : 22/04/2007

Carte d'identité du Personnage
Poste: Elève Serpentard.
Camp: //
MessageSujet: Madison J. Miller   Dim 22 Avr - 21:23

METHODE N°1 :

[HJ: Pour le point caractère et physique, je n'ai pas tout à fait suivit l'exemple de fiche. J'éspère que ça ne posera pas trop de problèmes.]

I) Identité :

  • Prénom(s) & Nom :Madison, Jo MILLER
  • Surnoms :Mady (pour ses amis), la Blonde (pour tous les autres).
  • Date de naissance : 5 mai 2089.
  • Sexe :Féminin.
  • Année d'étude :Septième année.


II) Physique :

  • Grande et blonde résumerait en deux mots tout ce que pouvait représenter Madison Miller. La jeune fille n’en n’était pas pour autant une grande beauté, mais son penchant pour la coquetterie avait su faire d’elle une fille pleine de charme : Car connaissant son corps et son visage, elle savait ainsi parfaitement comment se mettre en valeur n’hésitant d’ailleurs pas à dépenser des sommes colossales pour y parvenir. Si sa peau était halée, ce n’était pas grâce au soleil californien comme elle s’accordait à le dire, mais plutôt au tout dernier autobronzant révolutionnaire tout droit sortit d’une boutique hors de prix.
    En plus d’être grande, Madison était maigre, si maigre que certains l’a soupçonnait d’être anorexique. Sa démarche était calquée à quelques mouvement près à celle des grands mannequins moldues, et dénotant une certaine assurance souvent exagérée.
    Toujours impeccablement maquillée, la jeune fille passait d’ailleurs près d’une heure à se préparer le matin, ne serait-ce que pour sa coiffure. De nature châtains, ils abordaient actuellement une couleur d’or que Madison trouvait des plus sexy. Ses grands yeux verts étaient rehaussés de cils d’une longueur démesurée, et ses lèvres habilement maquillées étaient d’une couleur rouge sang. Son nez était un peu grand et pointu sans doute, et son menton trop prononcé bien qu’elle déployait tout ce qui était en son pouvoir pour que cela ne se remarque pas.
    Enfin, parlons de son style vestimentaire : Lorsqu’elle n’était pas en uniforme (c'est-à-dire à chaque fois qu’il n’était pas obligatoire de le porter), elle avait pour habitude de porter des ensembles de marque. N’ayant par contre aucune notion des saisons, elle s’habillait de vêtements légers toute l’année, ayant une certaine prédilection pour les tops et mini jupes. Le mot d’ordre était en tout cas ‘très moulant’. Lorsqu’elle portait son uniforme par contre, elle ne manquait jamais d’ajouter une petite touche personnalisée tel que de hauts escarpins rouges, ou bien une broche étincelante sur sa cravate. Bref, Madison était une ‘fashion victim’ et sous tous les points de vue.


  • Signe particulier : Aucun.


III) Caractère :

  • Si la nature avait été clémente pour le physique de la belle Madison, il n’en était malheureusement pas de même pour sa vivacité d’esprit. On pouvait bien se voiler la face si l’on le souhaitait, mais une seule vérité demeurait : Madison était tout sauf intelligente. La pauvre ne s’en rendait d’ailleurs pas compte, persuadé d’être au même niveau que les autres élèves ! Difficile de penser autrement lorsque l’on ne côtoyait que des jeunes filles sans cervelles ! Ses plus proches amies étaient stupides que la pauvre jeune, et c’était pour cette raison qu’elles restaient ensemble.
    En plus d’être bête, Madison était très capricieuse. Venant d’une famille immensément riche, en plus d’être fille unique, elle avait toujours obtenu ce qu’elle désirait étant petite. Et pire encore : elle mentait. C’était d’ailleurs un peu près la seule chose ou elle excellait. Il arrivait même qu’on l’a croit, tellement elle paraissait sincère. C’était également la plus grande des trompeuses, et ne manquait jamais de se servir de ses amies pour parvenir à ses fins. Ses maigres qualités (si il s’agissait bien là de qualités) s’en arrêtaient là. Madison n’était qu’une belle blonde sans cervelle, dont la vie ne tournait qu’autours de la mode, des garçons et de son petit bien matériel. On y ajoutait un petit brin de naïveté, et un soupçon de gloussements intempestifs et le compte y était !
    Les cours ne l’intéressaient pas, elle y avait d’ailleurs de très mauvaises notes. Ce n’était pas du comme certain à un manque de travail, mais bel et bien à une absence d’intelligence. Il était impossible pour Madison de comprendre ce qu’on lui demandait, et la plupart du temps (et cela malgré les nombreux efforts déployés) elle finissait par tout laisser tomber dans des crises de fureurs. Ses BUSE, elle les avait eu de justesse, et n’en revenait toujours pas du miracle qui s’était produit lors des examens !
    Nous l’avions dit plutôt, le passe temps de Madison était la mode et les garçons. Très coquette, elle peut passer des heures à observer son reflet dans le miroir, et rêve depuis toujours au prince charmant. Ses aventures avec la gente masculine s’était toujours soldées par des échecs. A chaque fois qu’elle croyait tomber amoureuse, son bel étalon la quittait pour un autre, à moins qu’il ne se rendre enfin compte de la stupidité de cette relation (ou celle de Madison). Car une Mady amoureuse n’était vraiment pas beau à voir ! A chaque fois qu’elle se faisait largué, elle entrait dans une période de dépression aussi spectaculaire que insupportable, et pour y mettre un terme il fallait pour cela qu’elle ai de nouveaux soupirants.

  • Ce qu’elle aime et ses passions :
    Ce que Madison adorait par-dessus tout : La Mode avec un grand M. C’était en effet sa passion, sa raison de vivre en plus d’être son passe temps favori. Incollable sur toutes les marques possibles et imaginables moldues, toute nouveauté se rendait d’ailleurs directement dans sa garde robe ! Alors imaginez donc un peu sa détresse, lorsque chaque matin elle se trouvait réduite à porter un sombre et insipide!
    Une autre passion qui l’occupait la plupart de son temps, était sans conteste la gente masculine. Si vous avez la chance de tomber sur son journal intime, vous remarquerez bien vite que seuls les noms des plus séduisants élèves de l’école y figuraient ! Et puis, il n’avait qu’à voir sa manière de ce comporter avec eux ! Battements de cils répétés, gloussements suraigües, et fâcheuse manie de tourner une mèche de cheveux autours de son index ! Bref, tous les moyens étaient bons pour sortir avec l’un d’entre eux et la jeune fille mettait d’ailleurs tout en œuvre pour y parvenir.


  • Ce qu’elle déteste et ses phobies :
    Ce que Madison détestait ? La nourriture. C’était un frein à sa beauté, la fautive lorsqu’elle venait à prendre quelques grammes. Obsédée par sa silhouette filiforme, la grande blonde souhait par-dessus tout préserver cette maigreur exagérée. Une légère tendance à l’anorexie, Mady n’était pourtant pas un cadavre fort heureusement pour elle ! Sa maigreur ne pouvait être décelée que lorsqu’elle était dévêtue, ou lorsque l’on voyait sa façon de se ‘subsister’. Une salade faisait généralement l’affaire (peut être accompagnée d’un jus de citrouille à a rigueur) !
    Autre cette relation particulière envers la nourriture, la plus grande peur de Madison serait de devenir laide. On pouvait la voir certains jours passer des heures devant son miroir, s’observant d’un œil critique sous tous les angles. Que deviendrait elle si jamais elle perdait sa beauté ? Ajouter à cela la peur de devenir pauvre et sans famille, et il était aisé de deviner la tendance matérialiste qui frappait Madison Miller !


  • Tic :
    De passer continuellement ses mains dans ses longs cheveux blonds, de se repoudrer le nez à chaque occasion, de froncer le nez lorsqu’elle se trouvait agacé, de faire claquer ses talons à l’outrance. (Bruit insupportable pour l’ensemble de ses camarades).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Miller
7ème année à Serpentard
 7ème année à Serpentard
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 29
Message Perso : : *gloussements*
Date d'inscription : 22/04/2007

Carte d'identité du Personnage
Poste: Elève Serpentard.
Camp: //
MessageSujet: Re: Madison J. Miller   Dim 22 Avr - 21:23

IV) Histoire:

  • Origine / Nationalité / Ascendance (sang) :
    Madison est née aux Etats-Unis d’Amérique, à Boston. Elle est fille de très riches moldus et tous deux américains de pure souche.

  • Lieu d'habitation :
    Localisation géographique : Canterbury (Royaume Uni)
    Style d'habitation : Une imposante villa dans la banlieue de Canterbury. Grande et moderne, la propriété comprend une piscine en extérieur, un mini terrain de golf ainsi qu’un immense jacuzzi. Le jardin est toujours superbe, entretenu par de nombreux jardiniers. L’intérieur s’inspire d’un style gréco-romain, à la fois colossal et impressionnant. En tant que fille unique, Mady possède une aile de sa maison pour elle toute seule et ne manque jamais de prendre tout l’espace qui lui est réservé ! La maison en elle-même est située près d’une petite forêt, et aucune propriété voisine n’est visible de la maisonnée sur un grand périmètre.

  • Enfance et scolarité avant école de magie :
    Madison naquit un beau jour de mai, dans les environs de Boston aux Etats-Unis. Ses parents, très hauts fonctionnaires d’une entreprise moldue fort connue furent ravis de la venue d’une héritière. La petite fut choyée, tout fut mit en œuvre pour la combler matériellement. Enfant unique, elle grandit dans une cage dorée, ou seuls ses parents avaient une place. Bien vite, la gamine devint insupportable, et ses caprices devenaient de plus en plus fréquents à mesure que le temps passait.
    Seulement à l’âge de ses six ans, Mr Miller prit une décision importante : celle de partir en Angleterre. Il venait en effet d’être promu PDG dans une entreprise londonienne, poste qu’il convoitait depuis maintes années.
    Seulement les deux adultes durent se confronter à un problème de taille : 1m10 d’impétuosité les attendait au tournant ! Car la petite Mady était toute sauf d’accord : Quitter sa grande maison près de la plage très peu pour elle ! Et puis que dirait toutes ses petites amies si elle avouait quitter les Etats-Unis ? Elle se moqueraient d’elle pour sur !
    Après de longues négociations entrepris dans les cris et les pleurs on conclu un marché avec la petite Mady : De lui offrir le tout dernier modèle de mini kart pour enfants une fois arrivé dans leur nouvelle demeure. (Ce qui n’empêcha pourtant pas à la jeune enfant de se montrer insupportable sur toute la durée du voyage).
    Elle s’habitua vite à son nouvel environnement, et pour alléger le choc qu’elle avait du traverser (aux yeux de ses parents) en quittant son pays, on céda à tous ses caprices. Les dépenses n’avaient pas de limite lorsqu’il s’agissait de faire plaisir à leur chère et unique fille.
    Un événement vint pourtant bouleverser la vie des Miller, si parfaite et paisible :
    Comme toute petite fille de son âge, Madison exprima un jour l’envie d’acquérir un petit chien. Après trois chats (dont un avait finit dans la piscine), quatre perruches et une multitude tortues, on pouvait penser à un refus de la part de ses parents. Il n’en fut rien. En revanche, il était question de s’en procurer un le lendemain matin, car Mr Miller devait se rendre en conférence, et Mme Miller à un gala de charité.
    Excédée, la jeune fille elle, était outrée de tant de négligence. Elle voulait un petit chien dans l’instant et cela quoi qu’en disent ses parents !
    Et quelle ne fut sa surprise lorsque dans un accès de rage, un petit labrador était apparu comme magie ! Et la magie elle n’avait pas finit d’en entendre parler…
    Lorsqu’ils furent rentré, ses parents ne crurent bien évidement pas leur petite fille, bien que l’apparition d’un chien dans leur maisonnée les interpella. Fermant les yeux sur cette étrange histoire, ils durent pourtant regarder la vérité en face : Leur Mady avait des pouvoirs ! Face aux situations étranges auxquelles ils furent bien vite confrontés, il n’y avait plus de doutes possibles. Et quelle ne fut la joie de la jolie blonde lorsqu’elle reçu sa lettre à l’aube de ses onze ans ! Une école de magie rien que pour elle ! Elle allait pouvoir épater toutes ses amies puisqu’elle était sorcière ! Mais elle avait beau essayer de les convaincre que c’était le cas, aucune ne la cru vraiment.


  • Scolarité à Poudlard :
    Madison fut très déçue de constater que d’apprendre la magie était tout sauf aisé ! Dès les premiers mois à Poudlard elle prit vite conscience de son incapacité à suivre des cours…bien qu’elle n’aurait pu l’avouer. L’école, ce n’était pas aussi drôle que sa grande maison à Canterbury ! Ici, il n’y avait personne pour lui obéir, tout un tas de règles à respecter, en plus de l’obligation de suivre des cours aussi compliqués qu’ennuyeux.
    Ses résultats se montrèrent catastrophiques, et ses caprices répétés ne faisaient qu’ exaspérer ses camardes. Elle se fit pourtant quelques amies, qui toutes aussi stupides les unes que les autres semblaient pourtant bien vives à côté d’elle.
    Le monde magique, elle s’y était habitué rapidement, même si ses connaissances demeuraient très précaires comparé à la majorité de ses camarades. Dans l’enceinte du château, elle se bâtit bien vite la réputation de ‘blonde de service’ titre qui avait eu tendance à se confirmer plus les années passaient.
    Quand à ce qu’il se tramait dans le monde sorcier, il était inutile de préciser que la jeune fille s’en contrefichait : Personne de sa famille n’avait été abattue, et elle était bien trop inconsciente pour réellement prendre aux sérieux les menaces qu’on pouvait lui lancer ! Madison était une fille de moldus et elle en était fière !

  • Famille :
    La famille Miller est entièrement composée de personnes d’origine moldue. Madison se trouve donc être la seule sorcière de sa riche et puissante famille. L’empire Miller était en effet présent sur la surface du globe depuis bientôt quelques années. Il n’était pas vraiment connu par les civils, mais dans le monde des affaires, le nom de Rex Miller venait souvent à être prononcé. Le père de Madison était un homme grand et svelte, PDG d’une entreprise de multimédia. Représentant américain sur le sol anglais, il escroquait ses employés sans pour autant être puni par la loi. Il fallait dire que l’autorité britannique avait peu de temps pour s’occuper de cette histoire, avec tous les événements qui s’étaient produits depuis ces dernières années. Homme cupide à la poigne de fer, Rex perd pourtant toute son autorité une fois face à sa fille.
    Hannah Miller était quant à elle était une grande top model à la retraite depuis plus de seize ans. Car si sa grossesse avait mit un terme à sa carrière, elle avait su se rattraper dans son mariage : La richesse de son mari lui permettait de ne manquer de rien, et de passer ses journées à côtoyer la jet set britannique. La relation qu’entretenait Madison avec elle n’était qu’à sens unique. Hannah ne faisait pas attention à sa fille, même si elle lui cédait en tout, et Madison n’avait d’estime que pour elle, souhaitant lui ressembler.


V) Baguette :

  • Description : 27 centimètre, en bois de cerisier, contenant une plume d’Hypogriffe.
  • Son acquisition : Lors de sa première année, sur le chemin de Traverse.


VI) Autre :

  • Quel camp: A priori du côté du bien.

  • Ses rêves et ambitions pour l’avenir :Madison nourrit l’espoir qu’un jour elle pourra devenir une icône dans le monde de la mode. Pour le moment, elle souhaite terminer ses études à Poudlard pour ensuite se tourner d’avantage vers des métiers en rapport avec la mode sorcière. Elle souhaite être aussi connue que sa mère, que ce soit pour les moldus ou ceux qui comme elle pratiquaient la magie.


VII) Questions subsidiaires :

  • Comment avez-vous découvert ce forum ? Top site.
  • Comment trouvez vous le désign' de ce forum ? Pas mal, soigné et agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Madison J. Miller
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. Petit échauffement | Edena P. Miller
» Edena P. Miller - If Cenderilla was modern, I will be her!
» Mac miller Sign
» Cinéma : The Glenn Miller story.
» Leah A. Miller [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW HOGWARTS. :: HRPG » ((Administration)) :: » REGISTRES DES PERSONNAGES * :: » SERPENTARD *-
Sauter vers: