AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {Kerrie Margaret Stuart}

Aller en bas 
AuteurMessage
Kerrie Margaret Stuart
Nouveau | Présentation à faire
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: {Kerrie Margaret Stuart}   Lun 26 Fév - 22:53

Identité :


  • Prénom(s) & Nom : Kerrie Margaret Stuart
  • Date de naissance : Le 06 Juin (n'oubliez pas que nous sommes en 2107)
  • Sexe : Féminin
  • Année d'étude : Cinquième année




Physique :


  • Cheveux : A qu’il est bon d’être sorcière parfois ! Pourquoi ? Et bien, tout simplement parce que cela peut nous permettre de changer au gré de nos envies. Bien entendu, n’étant aucunement ce qu’on appelle une métamorphomage, Kerrie ne peut changer d’apparence mais rien ne l’empêche de changer sa couleur de cheveux. Coloration express au gré des envies matinales. Il n’y a même plus besoin de passer chez le coiffeur durant des heures quand en quelques minutes, le tour est joué. C’est ainsi qu’il arrive, au moins une fois tous les deux mois, que Kerrie se retrouve avec des cheveux auburn. Bien qu’en grandissant, la jeune fille préfère garder son blond naturel.

  • Yeux & Regard : Légèrement en amande, les yeux de Kerrie sont d’un bleu assez clair, faisant penser à l’aigue-marine, pierre qu’elle apprécie peu d’ailleurs. Le bleu et le bond faisant un peu trop maladif mélangés ensemble, Kerrie applique généralement un coup de crayon noir sous ses yeux, ce qui a tendance à accentuer son regard. D’après sa mère, le noir approfondie et noircit son regard… surement un effet de contraste, le seul fait est que sa mère déteste ce coup de crayon autour de ses yeux. Ahh les parents…

  • Visage, Expression & Couleur de Peau : De forme ovale, le visage de la jeune Kerrie ressemble encore à celui d’une petite enfant –sa mère préférant dire petit ange-. Cependant, elle garde espoir que ses traits vont finir par s’affiner et devenir ceux d’une jeune femme. Après tout, à quinze ans, elle a encore toute la vie devant elle. Assez claire, le teint de la jeune fille est souvent rehaussé par ses pommettes qui se colorent d’un beige foncé quotidiennement. Une peau qui marque…

  • Taille : 1m63, taille moyenne et normale en tout point.

  • Corpulence : 49Kg, heureusement que la jeune fille possède un métabolisme qui semble n’avoir aucun effet négatif avec le chocolat, enfin avec modération…

  • Signe particulier : //




Caractère :


  • Qualités : Une fouineuse toujours de bonne humeur… Hum, oui c’est ainsi que l’on qualifie généralement la jeune fille. Très curieuse mais extrêmement pas courageuse, seulement si l’objet de sa curiosité s’y trouve et qu’elle doit rester et encore, il faut que l’information soit de taille. Travailleuse, elle ne laissera jamais une information lui échappée sous un quelconque prétexte. Quelle horreur que de faire un travail bâclé. Fidèle, cela peut également lui jeter de mauvais tours. En effet, jamais elle ne pensera ni ne trahira ses amis et restera toujours fair-play lors d’une dispute… Bien que cela ne l’empêche aucunement de s’énerver à son tour, sans pour autant que le ton ne monte de trop. Finesse, volonté et discrétion oblige. Malgré la discrétion qu’elle opère, il arrive souvent d’entendre un cri de satisfaction lorsque celle-ci réussit quelque chose où elle ne s’y attendait pas. Une jeune fille pas tellement discrète finalement… mais qui accourra toujours si on a besoin d’elle, quoiqu’il puisse se passer. « Le bonheur se trouve au bord de ta porte, il suffit pour toi de vouloir l’ouvrir ! » (2 lignes complètes minimum)

  • Défauts : Gourmande, possessive et rancunière à souhait. Elle n’aime aucunement que l’on touche à ses affaires sans sa permission, attention vous êtes prévenu. Miss Je-me-fourre-toujours-dans-des-situations, personne ne sait comment elle fait, ni même elle, mais elle arrive toujours à se mettre dans des situations inexpliquées et souvent qui ne laissent que des traces. Trop honnête pour son propre bien, cette jeune fille n’arrive pas à prononcer une seule parole de mensonge mais englobe la vérité. Après tout, la vérité a bien des facettes. Aussi étrange soit-il, Kerrie est une jeune fille assez bordélique avec ses propres affaires, mais il parait qu’il s’agit de son propre système de rangement. Ainsi, il ne vaut mieux ne pas y toucher, sinon la crise risque de ne pas être bien loin. De même, lorsqu’elle a quelque chose en tête, il est assez difficile de délocaliser cette idée bien que Kerrie ne soit pas franchement têtue. Jeune fille insouciante mais pétillante de vie. Au grand désespoir de sa mère, on dit souvent d’elle qu’elle serait une jeune fille avec un caractère de garçon manqué. (2 lignes complètes minimum)

  • Ce qu’il aime et ses passions : Les affaires irrésolvables et qui attendent toujours une réponse. Les enquêtes. Love. Rien de tel qu’un bon problème sur lequel on peut se casser la tête afin de pouvoir se sentir utile et que la joie de la jeune fille ne revienne à grand pas. Adorant tout ce qui se rapporte à la criminologie, cette jeune fille n’en est pas pour autant une personne sombre, bien au contraire… D’où l’incompréhension de certains de ses proches. Chacun est tel qu’il est…. Ainsi, Kerrie s’est inscrite depuis sa première année à la Gazette du Sorcier afin de se tenir au courant des dernières nouvelles, surtout sordides. (2 lignes complètes minimum)

  • Ce qu’il déteste et ses phobies : Ce que Kerrie déteste… Hum, par où commencer ! Et bien, disons tout d’abord que la jeune fille n’apprécie guère les pessimistes qui lui cassent tous ses rêves. Nous n’allons pas dire qu’elle va jusqu’à les détester car cela reviendrait à haïr pas mal de monde sur cette vieille terre néanmoins, elle ne peut s’empêcher de bouder légèrement en se ratatinant sur elle-même. Sinon, Kerrie n’aime pas quand on essaye d’entraver son sentiment de liberté. Tenant à son autonomie et semi-dépendance que lui donne l’internat, elle peut se montrer assez fermée sur ses positions. Le refus. Non pas que Kerrie est était élevée tel une fille pourrie-gâtée, loin de là, néanmoins voilà cette jeune fille se trouve toujours estomaquée qu’on refuse quelque chose, surtout si celle-ci est infime. Dès lors, elle se montrera plus que chieuse jusqu’à ce qu’elle puisse obtenir la réponse voulue. Ainsi, elle n’aime pas le manque d’explication. Une phobie ? Mais qui n’en a pas voyons… Ah mais vous voulez savoir celle de la miss. Hum, mais ca a un prix tout cela. Attendez, elle ne vous laissera quand même pas l’occasion de lui faire la plus belle frayeur de sa vie. Pss rapprochez-vous… Plus près… La phobie des clowns et du vide. Mais, ce n’est pas moi qui vous l’ai dis. (2 lignes complètes minimum)

  • Tic : Des petites moues en toutes circonstances bien qu’elle ne s’en rende pas compte. Moue de satisfaction, moue de mécontentement, moue d’objection, d’offuscation, etc… c’est au choix !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerrie Margaret Stuart
Nouveau | Présentation à faire
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: {Kerrie Margaret Stuart}   Lun 26 Fév - 23:01

{Suite...}
{Fin...}




Histoire :


  • Origine / Nationalité / Ascendance (sang) : Modeste, voire assez bas / Hongroise de naissance, Hongro-Anglaise de génération / Fille de moldus.
  • Lieu d'habitation :

    • Localisation géographique : Grande-Bretange/ Campagne de Windsor
    • Style d'habitation : Une maison en brique commune à toutes les maisons anglaises avec des fenêtres ventrues. La seule originalité serait qu’il s’agisse, en réalité, de la maison de sa grand-mère.


    Les Stuarts, un nom de famille dont beaucoup ont déjà entendu parler. Ne serait-ce qu’en Histoire, de la Magie ou non. Ancienne dynastie écossaise, la branche dans lequel est née Kerrie Margaret Stuart est une branche bien éloignée de cette grande et belle famille royale. Ne vous attendez donc pas à voir une petite princesse débarquée toute fraiche de son carrosse rosée… Ses arrières-arrières-arrières grands-parents ayant déménagé afin de pouvoir vivre leur idylle (d’après des rumeurs).

  • Enfance et scolarité avant école de magie : Née à Budapest, dans l’arrondissement du VIII, Kerrie doit son nom à la grande-tante de sa mère. En effet, vous vous êtes surement rendu compte que ni le prénom, ni le nom de famille de la jeune fille ne corresponde à des origines hongroises. L’explication est simple. Le père de Kerrie étant promu à un bon poste au sein de l’entreprise de son beau-père, il refusa de partir d’Hongrie afin de retourner vivre en Angleterre. Sa femme l’acquiesça, tant qu’elle pouvait avoir le luxe dont elle voulait. C’est ainsi que Kerrie vécut. Non pas dans le luxe tel que l’on trouve chez des dus et des duchesses mais dans une famille aux revenus apparaissant entre moyen et élevé. Autant vous dire que l’éducation de cette petite fille fut une question assez importante pour Madame Stuart. Très catholique, elle tient à ce que sa fille unique suive le catéchèse de façon assidue. C’est ce que la jeune fille fit, sans poser de questions, bien qu’en réalité, elle ne fût pas tellement sage. Pas qu’elle faisait constamment des « bêtises », non… Disons seulement que, comme chaque enfant, elle a tenté de dépasser les limites de l’obéissance. Petite espiègle, le drame arriva le jour où la découverte de « choses extraordinaires » apparu. En effet, ayant les vieux gènes magiques de sa grand-mère en elle, les pouvoirs de Kerrie ne tardèrent pas à arriver, basculant la vie de famille des Stuart. Tout ceci se déroula lors d’une sortie au parc. Le ballon de Kerrie s’envola dans le ciel suite à une bourrasque de vent. La petite fille pleura de perdre son beau ballon orange. Alors que son père partit en chercher un autre, afin de calmer les pleurs de la petite, le ballon revient vers la terre pour finir dans les mains de la petite. Ce fut le début de la dégringolade dans la famille Stuart. Depuis ce dimanche après-midi, rien n’allait. Disputes sur disputes, les Stuarts se demandaient ce qu’ils se passaient et ce qu’il allait pouvoir faire. Les cours de catéchèse ne firent qu’augmenter, ce qui en dégouta la petite fille de sept ans. Le grand jour arriva finalement. Une lettre d’admission dans une école. Une chouette de grande hauteur et effrayante pour sa mère. Une énième dispute. Des exorciseurs qui se multiplièrent, comme si cela allaient pouvoir faire quelque chose. Finalement, le verdict tomba et Kerrie quitta Budapest. Elle partie dans la seule partie du monde où il y avait quelqu’un qui pourrait s’occuper d’une fillette, une personne qui ne faisait plus honte à la famille vu qu’elle aussi n’en faisait plus vraiment parti : Mummy Grigri, connu sous le vrai nom de Marry Hitcher.(5 lignes complètes minimum)

  • Scolarité à Poudlard ou autre école de magie (seulement si vous n'entrez pas en première année) : Habitant finalement en Grande-Bretagne, Kerrie intégra Poudlard lors de sa première année. Le changement de paysages, lieux et coutumes l’handicapèrent un peu durant la première année mais finalement, l’habitude prit le dessus petit à petit. Des amitiés naquirent, un semblant de vie de famille également. Petit à petit, Kerrie se fit à ce monde magique, elle à qui on avait appris que la magie n’était lié qu’au Malin. Les débuts furent durs, comment pouvaient-ils en être autant… surtout qu’elle ne connaissait rien en la magie, malgré les deux semaines chez Mummy Grigri. Aujourd’hui, elle a quinze ans. Elle les a obtenu durant l’été dernier et sa cinquième année a déjà passé des jours et des jours mais soit… l’année scolaire n’est pas terminé et tout, peut encore se passer. Surtout que les premiers examens arrivent : les B.U.S.E.S. Kerrie se prouvera-t-elle qu’elle fait partie de ce monde qu’elle commence à chérir ? Bah, tout ce qu’elle espère se trouve bien au-delà de çà. Légèrement fouineuse sur les bords, il n’est pas rare que Kerrie se trouve là où elle ne devrait pas ; Bien que pour l’instant, elle ne se soit ni faite collée, ni renvoyée. Touchons du bois pour que cela puisse durer… (5 lignes complètes minimum)

  • Famille : Comme nous l’avons indiqué plus haut (Scolarité avant école de magie), Kerrie ne vit plus avec ses parents, la cause étant que de purs catholiques tel qu’ils l’étaient, ne pouvaient supporter d’avoir un enfant, unique de surcroit, qu’il soit habité par le diable car étant sorcière. En effet, Monsieur et Madame Stuart sont des personnes assez affluentes sur le monde moldu mais aujourd’hui, tout ceci n’a plus aucune importance vu qu’ils ont décidé de couper tous les ponts, possibles et inimaginables, avec leur unique fille. C’est ainsi que la jeune fille vit chez sa grand-mère : Mummy Grigri. Pourquoi ce surnom ? Et bien, tout simplement parce que comme toutes les anglaises dignes de ce nom, elle semble collectionner les vieux petits bibelots. Il s’agit d’une vieille femme qui appartient également au monde de la magie mais qui est également rejetée par la famille Stuart. Deux rejetées ensembles… Quoi de mieux pour se comprendre malgré les générations ?! Sans oublier les voisins de Mummy Grigri qui sont, également sorciers… Qui l’auraient cru ?! Le petit dernier… Hum, et bien disons qu’il ne s’agit pas d’un humain à proprement parler. En effet, une petite précision se doit d’être prononcée : la maison de Mummy Grigri est emplie par quatre chats. Dont un petit chaton tout blanc avec seulement une tache orange sur le bout du nez. A moitié-chat, à moitié-fleurer, la petite boule de poil vient seulement de rejoindre Poudlard, au mois de Janvier. En effet, Kerrie préférait que ce dernier grandisse un peu, arrivant à ses sept mois pour pouvoir venir à Poudlard avec elle. (5 lignes complètes minimum)




Baguette :


  • Description : Mesurant 26.5cm de longueur, cette baguette est confectionnait à partir de bois d’ébène avec un nerf de cœur de dragon.
  • Son acquisition : Se fut lors de la dernière semaine d’Août que Kerrie posa son premier pied dans le vrai monde magique. Elle se souvenait comme si c’était hier, toute timide derrière Mummy Grigri et ne parlant à personne, ayant peur que le Malin ne s’introduise par sa bouche. Finalement, elles entrèrent dans la boutique d’Ollivander’s et n’en ressortie qu’une heure plus tard, après quelques casses. Heureusement que la magie permettait de tout réparer.



Autres :


  • Si vous entrez en septième année, avez-vous le permis de transplaner ? //
  • Quel camp: Ambigu… En effet, en pensant à ses parents qui l’ont laissé tombé pour une particularité, elle ne voit que le mot « vengeance » dans son esprit mais sinon, elle préfère rester neutre, permettant une meilleure objectivité.
  • Ses rêves et ambitions pour l’avenir : Une utopie… En effet, malgré le fait que Kerrie adore les histoires sordides –sauf pour les pauvres malheurs- celle-ci aimerait bien qu’il n’y ait plus de batailles entre ceux qui connaissent le monde de la magie et ceux qui ignorent tous de celui-ci. Néanmoins, est-ce que tout cela pourrait être un jour une réalité ?... Utopie…


Question subsidiaire :


  • Comment avez-vous découvert ce forum ? Hum…
  • Comment trouvez vous le désign' de ce forum ? Félicitation =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
{Kerrie Margaret Stuart}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stuart Ballister [Validée]
» Lestat Stuart
» Stuart Allan Pot [validée]
» MARGARET BRUNDAGE (1900-1976)
» Stuart Townsend #004 avatars 200*320 pixels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW HOGWARTS. :: HRPG » ((Administration)) :: » REGISTRES DES PERSONNAGES * :: » SERDAIGLE *-
Sauter vers: