AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 _Aaron_terminée

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Backer
Préfet, 7ème année à Gryffondor
 Préfet, 7ème année à Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 103
Message Perso : : Angeles.
Date d'inscription : 17/02/2007

Carte d'identité du Personnage
Poste: Elève Gryffondor.
Camp:
MessageSujet: _Aaron_terminée   Sam 17 Fév - 21:46




Identité :

  • Prénom(s) & Nom : Backer Stevens, Aaron Travis
  • Date de naissance : 11 Spetembre 2091. Bientot 16ans
  • Sexe : MASCULIN
  • Année d'étude : sixième

Physique :

  • Cheveux :
    Aaron a des cheveux fins malgré les apparences. Il se trouve en période de changement et cherche son apparence et son look. Ses cheveux courts blonds foncés lui donnent un air austère. Il hésite à se teindre les cheveux, hésite à se les laisser pousser. Il se cherche et cela passe par ses cheveux, sa coiffure. On verra bien avec le temps. Voyons si il va aller au bout de ses folies et se teindre les cheveux en noirs.
  • Yeux & Regard :
    La couleur de ses yeux est banale, marron-brun (avec quelques reflets gris), et pourtant on peut y lire la détermination et le courage. Malgré cela, ses yeux deviennent ternes avec le temps.
  • Visage, Expression & Couleur de Peau :
    Son visage est assez anguleux. Il possède une machoire carrée. Son expression au repos est l'ignorance totale, il rit et sourit difficilement, il a un gros problème pour exprimer ses emotions. Sa peau est blanche, fade et sans teint ni couleur particulière.
  • Taille :
    Aaron n'est pas particulièrement grand pour son age, il doit avoisinner 1m75, voir lègerement plus.
  • Corpulence :
    Légèrement musclé, il a une corpulence normale pour son age et sa taille.
  • Signe particulier : tatoué & bi.

Caractère :

  • Qualités :
    Au moment de la répartition, Aaron regorgeait de courage, mais celui-ci s'est ternit avec les années et son entrée parmis les élus. C'était son plus grand trait de caractère jusqu'a peu. A part ce courage intarissable, il est d'un naturel calme et dissimule toujours ses émotions, car il pense que celles-ci peuvent se retrouner contre lui. Il possède un self-control et un sang froid à toutes épreuves.
    Le contraire d'Angela, une rivale, il reflechit avant d'agir et ne fait pas d'actes démesurés. Il n'est pas implusif pour cela. Il a une lucidité aiguisée , un sens poussé de la curiosité et est d'une serenité déstabilisante et désarmante. Il est fin observateur et fidèle et peut etre un remarquable ami. Il sait diriger des actions et affecter des taches. Il ferait un bon directeur de service.
  • Défauts :
    Sous ses airs de personne bien sous tout rapport, Aaron est niais à souhait. Depuis quelques mois, il aspire à une légère ambition contre-nature. Il est assez calculateur et manipulateur, mais il se fait lui aussi manipulé. C'est peut etre un pencahtn trop crédule de sa part, croire que les gens peuvent changés, croire que le monde peut etre meilleur. Au fil du temps, il devient sarcastique, ce qu'il essaye de refouler avec ardeur car il n'aime pas cela. Son manque d'impulsivité le fait parfois douter mais il essaye de se rattraper. Ne pas connaitre l'avenir le rend mal à l'aise, et ignoré certains détails d'histoire le concernant aussi.
    Il a une confiance absolue en Raven qu'il admire plus que tout. Pour lui, il est un renouveau, le monde va pouvoir enfin changer.
  • Ce qu’il aime et ses passions :
    Etrangement, Aaron aime beaucoup calculer, savoir comment les choses vont évoluer, mais il n'aime pas les devants de scène, il préfère rester dans l'ombre et être efficace. Il aime aussi être un élu, pour lui, c'est une attache avec la vie qui l'avait larguée. Il apprécie beaucoup la musique mais il préfère la regarder de loin, il n'a pas le temps de jouer d'un intrsument. Il apprécie énormement Raven et aime faire partit des Elus.
  • Ce qu’il déteste et ses phobies :
    Il hait Angela car elle est son contraire et aspire à être proche de Raven tout comme celui-ci le désire. Et puis il deteste les personnes qui le jugent, ces personnes futiles qu'il aimerait voir disparaitre.
    Il deteste Poudlard mais il y reste en informateur, et puis chercher des informations est assez passionnant pour lui faire oublier sa vie morose.
  • Tic : Se craquer les doigts en reflechissant & etre en permanence à la recherche d'informations.

Histoire :

  • Origine / Nationalité / Ascendance (sang) :
    D'origine irlandaise, Aaron a la nationalité ecossaise. Il est de sang melé.
  • Lieu d'habitation :

    • Localisation géographique : En plien coeur de Glasgow.
    • Style d'habitation : Immense propriété ancienne.

  • Enfance et scolarité avant école de magie :
    Aaron est né un jour d'automne, les arbres laissaient leurs feuilles tombées, 90 ans après des attentats meurtriers fait aux Etats-Unis. De parents adolescents, puisque que sa mère avait respectivement 17 ans et son père à peine plus, le jeune Backer fut placé à l'hopital. Sa mère n'ayant rien dit à personne pour l'enfant qu'il était, elle n'avait que peu grossit et n'avait pas informer le père. C'est lors de la naissance que Mr Backer et ses parents furent informés de la situation de la mère de Aaron. Bref, l'enfant était faible et personne ne savait si il allait survivre. Et c'est ce qu'il s'est passé, au grand damne de ses parents aussi hysteriques qu'irresponsables.
    Pourtant, ils gardèrent l'enfant, décidant de l'elever et de vivre ensemble. Après quelques années d'études et un fils à charge, Mark Backer trouva du travail au ministère de la magie, lui était le mage du couple. Mais Anna Stevens devint depressive, elle la moldu.
    Quand le gamin eut l'age de 5 broutilles, il surprit un coup de telephone, pendant que son père resté près du combiné, écoutant le haut parleur, sa mère parlait avec un homme à la voix grave.

    _Anna: " Il est de trop...Comment dire. Je ne sais pas. Il...Il me pourrit...La vie... Comprenez que j'ai envie de le faire souffrir... Que je voudrais mourir pour qu'il ressente mon désarois..."

    _ Homme: " Madame, je ne suis pas ici pour vous jugez, je veux vous aider, et si le seul moyen est de le 'supprimer', ce sera fait."

    _Anna: " Qu'allez vous faire? Vous savez je ne l'aime pas, c'est étrange, d'ailleurs il est étrange. Il me fait peur parfois. Ce n'est pas mon enfant...Oh non. On ne haït pas son enfant... Il est de trop. Je suis à bout de force... Aaron. Quel nom horrible! Retirez le moi où je sens que c'est moi qui vait le supprimer!"

    _Homme: " Je vous tiens au courant, ne vous en faites pas, je passe d'ici lundi."

    _Anna: "Parfait, parfait. Je vous attends. Faites vite je vous prie."

    _...: "Biip."

    Aaron leva les yeux au ciel. Sa mère parlait de lui. Alors comme ca elle ne l'aimait pas? Okay, il était anormal, parce qu'il parlait seul, parce qu'il était calme, toujours, parce qu'il ne pleurait pas, parce qu'il était sorcier et pas elle, mais le haïr à ce point? Il comprenait qu'il allait partir ou souffrir. Il culpabilisait. Oh oui. Mais un enfant de cinq ans peut il seulement comprendre la gravité du rire hystérique de sa mère lorsqu'elle posait les yeux sur lui? Non je ne crois pas.
    Anna était légèrement perturbée depuis la naissance de Aaron Travis Backer, voir beaucoup plus que légèrement. Mark s'en rendait compte lorsqu'il la retrouvé ivre le soir, en rentrant du boulot. Elle faisait regulièrement des séjours en hopital psychiatrique moldu, elle refusait le soutient de la magie. Elle frappait et insultait son fils. Il fallait que cela cesse. Et demandait sans cesse "C'est moi ou lui". Et pour le moment c'était lui et bientot viendrait son tour.
    En attendant le moment où quelqu'un viendrait chercher le jeune Backer-Stevens, Mark décida de le placer chez ses parents sorciers, pour qu'Aaron apprenne des elements du monde magique. Il emmena onc Aaron et Anna chez ses parents qui vivaient loin.
    Dans la voiture, Anna était satisfaite. Elle allait sur ses 23 ans. Elle avait un mari formidable et bientot plus de fils pour partager l'homme de sa vie. Elle conduisait la voiture qui les emmenée vers Cardiff, une voiture rapide et récente. Mark n'avait pas le permis de conduire, il utilisait d'autres moyens de transports comme le transplanage, mais Anna n'étant pas sorcière, elle se déplacait comme elle pouvait. Aaron regardait le paysage d'un oeil morne, en se balancant au rythme de la radio.

    _Anna: " Mark, dis moi, quand IL ne serra plus là, on ferra un grand voyage?"

    _Mark: " Oui Anna, mais regardes la route s'il te plait."

    _Anna: " Ne soit pas si dur, tu es si beau. Pourquoi IL ne te ressemble pas?"

    _Mark: " Je ne sais pas Anna. Il te ressemble peut etre plus..."

    A l'écoute de cette phrase, Anna ferma les yeux quelques secondes, puis les rouvrit. Elle frena sans succès. Crissements. Eclats de verre. Et puis du sang. Partout. Rouge comme un rubis. Là. Partout. Il s'étale. S'étend. Anna ne respire plus, elle ne bouge plus, elle a les yeux grands ouverts, comme ci elle vivait encore, elle sourit d'un sourire satisfait. Est-ce prémedité? Et Mark perd tout son sang. Anna morte sur le coup. Mark en phase finale.
    Aaron ouvre les yeux. Et il assiste à la scène d'horreur, voyant rouge, voyant morts, ses parents, et ce sourire qu'il connait trop bien sur les lèvres de sa mère, c'est le même que lorsqu'elle se met à le frapper, ce sourire satisfait et arrogant. Puis Aaron se sent aspiré, tiré vers le haut. Il ne sait pas. Il souffre. Perte de connaissance.
    Il se reveille dans un endroit miteux, ignoble, hideux. Son regard se tourne vers son bras. Il a un tatouage, un code barre avec 8 numéros incrits au dessous, dont trois '6' à la suite. Un présage. Alors, il n'est qu'un code barre pour le monde. Le jeune Aaron a maintenant 6 ans. Il a passé près de 6 mois dans le coma. La chambre où il se réveille, il la connait depuis quelques jours. Il est dans un orphelinat à Swansea. Il hait cet endroit. Très vite, il se fait des amis, explorant les lieux, il n'est pas jugé ici. Tout le monde est étrange, l'orphelinat en lui même est étrange. Il ne comprend pas. Il ne se souvient pas. Ou alors très peu. Comme la flaque de sang qui s'étend. Et du sourire de sa mère. Mais sinon, c'est le vide. Si il est ici, c'est que personne ne veut de lui. Cet orphelinat se trouve dans le Swansea magique. Il est vaste et informatisé. Il doit passé tous les jours devant une borne pour s'enregistrer. Il hait ce code-barre sur son bras.
    Il passa près de 8 ans dans cet orphelinat qu'il connait par coeur. Il est adopté à peu près en même temps qu'il entre au service du seigneur des ténèbres. Il vit maintenant dans une famille de sorcier très riche, avec un homme pour qui le fric est roi, il n'optiendra rien de cette famille, à part une vie meilleure. Cette chambre aux encadrures de portes crèmes, avec ses toiles d'araignées, il n'y a que là qu'il se sente vraiment chez lui, dans ce petit rien étrange. Mais lui est étrange.


Dernière édition par le Sam 24 Mar - 20:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Backer
Préfet, 7ème année à Gryffondor
 Préfet, 7ème année à Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 103
Message Perso : : Angeles.
Date d'inscription : 17/02/2007

Carte d'identité du Personnage
Poste: Elève Gryffondor.
Camp:
MessageSujet: Re: _Aaron_terminée   Dim 11 Mar - 21:54


  • Scolarité à Poudlard ou autre école de magie (seulement si vous n'entrez pas en première année) :

    Première année:

    Orphelinat. Aout 2101. Aaron est assis sur son lit, il ne bouge pas, ne scie pas. Il ferme les yeux, respire l'odeur inconnu sur la lettre de papier marron qu'il a entre les mains. Puis il l'ouvre férocement.
    "CONVOCATION POUR POUDLARD"

    Il le savait.
    En septembre, il entre enfin à Poudlard. Il est serein, heureux, un sourire se lit sur ses lèvres. Il passe les portes de bois en compagnie des autres élèves de première année tandis qu'il se fait interpeller.

    _Gamin: " Je te prédis que t'iras à Gryff'. T'es super courageux."

    _Aaron: " Je ne te prédis rien puisque je te souhaite le meilleur", réplique le jeune garcon d'un ton mieilleux. Il est très doué pour amadouer les gens dans le sens du poil.

    Tous les jeunes élèves entrent dans la grande salle. Immense. Sublime. Il n'a jamais rien vu de pareil, oh non. C'est sublime. Et qu'est ce qui pourrait tacher le beau tableau? Rien. La céremonie commence. Aaron est impatient, cherche un soutient vers l'un des tables d'étudians. Il croise le regard d'une jeune fille lui souriant. Il baisse les yeux et regarde le sol. Il n'arrive pas à sourire. Ni a pleurer d'ailleurs.

    _Professeur:" Bien, la répartition va commencé je vous prierez..."

    Aaron n'entend pas la suite et pourtant le silence est assourdissant. Il attend son nom. Rien que son nom pour changer son avenir. Enfin après plusieurs minutes d'attentes interminables.

    _Professeur: " Aaron Travis Backer."

    Stress. Veritablement, Aaron marche avec décontraction sur l'estrade. On pose le chapeau délicatement sur sa tête. Il ferme les yeux. La sensation étrange de ne rien pouvoir cacher l'envahie.

    _Choixpeaux: " On va voir comment tu evolue à GRYFFONDOR!"

    Applaudissements des Gryffondors. Aaron se dirige vers la vaste table. C'est ainsi que débute sa première année. Et elle finira comme elle a commencé, doucement, tranquillement. Aaron était très doué en cours et son année se solda par un passage en année supérieur.

    Deuxième année:

    La deuxième année fut constructive. Aaron entama son année comme la première. Puis il fit une rencontre qui s'averra décisive. Un soir, il désirait rentrer dans la tour gryffondor, lorsqu'il entendit du bruit. Il se dirigea vers les toilettes, d'où provenait le bruit.
    Il y découvrit un garcon farouche et replié sur lui même.

    _Aaron: " Dis, qu'est ce que tu as?"

    _Zac: " Vas t'en et laisse moi, avec ta pitié. je n'en veux pas. Je ne te veux pas!"

    _Aaron: " Comment tu fais pour pleurer? Apprends moi s'il te plait. Et puis, tu ne me fais pas pitié du tout."

    _Zac: "T'es débile ou quoi? Pleurer ca vient tout seul. Ah...C'est vrai? Je ne te fais pas...Pitié?"

    _Aaron: " Pas le moins du monde. Je veux pleurer avec toi."

    _Zac: " Pourquoi tu veux pleurer comme moi, le lache Serpentard? Tu sais, on pleurs quand on est triste."

    _Aaron: " Je suis triste pour toi. Je veux pleurer pour...Changeons le monde. Toi et Moi. Pour qu'il n'y est plus de pitié. Au fait qui es-tu?"

    _Zac:" Je suis Zac'. Mais pour toi, je serait Tristesse, puisqu'il n'y a que moi qui puisse être triste et pleurer, je pleurerais pour nous deux. Et toi tu es...?"

    Zac tendit sa main et Aaron la prit avec plaisir.

    _Aaron: " Je me nomme Aaron Travis Backer, mais appelle moi soit Aaron, soit Tré. Enfin, moi je serait Joie, pour te rendre ton sourire."

    Aaron partit rejoindre Zac sur les lavabos. Aussi loin dans ses souvenirs, le jeune Backer n'avait jamais pleurer, oh non.

    L'année d'Aaron se termina lorsqu'il eut la confirmation de passer en troisième année. Il repartit à l'orphelinat.

    Troisième année:

    Aaron prit les options Divination et SACM. Il était mauvais dans ses matières. Au fil des années, son courage se ternissait et il devenait de moins en moins courageux. Il changeait. Radicalement. Il avait beaucoup grandit cette année là. Il retourna à l'orphelinat. Il montra son aisance en méthamorphose plus qu'ailleurs.

    Quatrième année:

    L'année décisive. C'est lorqu'il eut légèrement plus que 14 ans qu'il rejoignit Raven. C'était un soir, lui qui n'avait pas l'habitude d'enfreindre les règlements décida de se rendre dans le parc pour observer la nuit. Et puis un parc la nuit, il se passe certaine chose. C'est lors de cette soirée qui reste encore flou dans son esprit que le jeune Backer integra les Elus.
    Mais ce qui tacha la joie qui régnait de ce nouveau statut, ce fut l'annonce de l'enfermement de Zac en HP, soit Hopital Psychiatrique moldu par ses parents. Zac étaient violent ses derniers temps et avait des troubles et des crises diverses.
    Un mardi matin avec de la neige, Aaron recut une lettre, de la part de Zac dans un de ses rares moments de lucidités.
    ' Aaron,
    Si tu savais quelle atroce souffrance je ressents, d'etre seul, enfermer, en lethargie permanente. Je ne terminerais pas mes études. Je te confis cette tache...'
    Aaron ne prit la peine de terminer la lettre. Il n'en voyait pas l'interet. Il souffrait de ce départ mais il fallait qu'il continue, pour Raven.

    Cinquième année:

    Aaron obtient un poste a responsabilité au sein des Elus. Notes acceptables. Année sans encombre réel.
    C'est pendant les vacances qu'une scène se produisit.
    Des nuits noires comme celle-ci, cela devenait de plus en plus rare. Aaron restait à la fenêtre de sa chambre, dans un appart’ au centre de Londres que la famille Seerus avait loué pour quelques semaines. Le jeune homme possédait une vue sur les lumières de la ville par une grande baie vitrée. Une lettre était posée sur son bureau, ouverte. A coté gisait une carte de crédit neuve, à peine touchée. Elle portait le nom de Aaron. Il venait de la recevoir de la part de sa famille ainsi qu’un compte remplit d’argent dont il n’avait que faire.
    Dans la journée, son père était venue lui donnée en main propre.

    « Ca ne remplacera jamais mon manque de temps ou la mort de tes réels parents mais c’est un moyen de profiter de la vie… »

    Aaron l’avait lorgné d’un œil mauvais puis avait prononcé une phrase d’un ton neutre.

    « Vraiment ? Désirez-vous remplacer mes parents ? Ses parents qui me haïssaient ? »

    - Non, non… Aaron, je n’ai jamais formuler cette pensée. Je suis navré pour tes parents, mais si j’ai désiré t’adopter, c’est pour, c’est dans le but de…, hésita Mister Seerus, pris au dépourvu par la désinvolture d’Aaron.

    - Je sais, je sais que vous m’avez adopter pour mon bonheur. Je vous remercie, c’est déjà énorme que vous daignez m’offrir un toit, je ne peux accepter cette carte de crédit, s’étendit Aaron.

    Le jeune homme désirait la garder, mais refuser permettrait de se faire bien voir de son tuteur. Depuis quand avait-il ce penchant manipulateur ? Et puis il avait bien observé le vieux et savait que c'était pour se donner bonne conscience qu'il faisait tout cela.

    « Je t’en prie, prends la Aaron et n’en parlons plus. Tu n’auras pas à te préoccuper de la solde, c’est moi qui me charge de tout. »

    - Merci beaucoup Monsieur. Je ne sais pas où j’en serais sans vous. »

    - Que tu arrêtes de m’appeler Monsieur me ferait énormément plaisir. J’ai l’impression d’être un vieux croulant quand tu m’appelles comme cela…

    * Mais tu es un vieux, alors cesses de te croire plus jeune que la réalité *, ordonna silencieusement le jeune Backer.

    « J’essayerais, promis le Gryffondor. »
    ___________


    Aaron fixait l’obscurité comme si un animal allait surgir sur lui. Il mit une main dans la poche de son jean usé et rappé au niveau des genoux, attrapa son paquet de cigarettes et en sortit une du paquet abîmé. Cherchant sur lui, il trouva enfin le briquet et alluma la cigarette. Il la porta délicatement à ses lèvres, enfin un doux moment dans cette journée de calvaire, et respira une longue bouffée. Calme et silencieux, il s’adossa au mur. Il avait hâte de retourner parmi les Elus, de retrouver son importance, de revoir le chef des Angels of Death. Enfin l’été serait clos et il pourrait reprendre ses agissements, oubliant ces journées futiles passées en compagnie de Claudia.
    Là. Une bruit. Une froissement. Aaron se retourna doucement, son visage affichant un sourire étrange, un sourire pleins d’arrière pensées que personne ne peut deviner. La lueur rougeoyante de la cigarette se reflète dans ses yeux foncés et dans le miroir en face de lui. Il ressemble à sa mère, beaucoup plus qu’il ne le désirerait.
    Il avance d’un pas quand un gosse lui tombe dessus. C’est Alex, son frère adoptif. Le jeune Gryffondor pose sa cigarette dans un cendrier, le gamin de 5 ans accroché sur son dos.

    « Alex…Alex, tiens, tiens. Tu es sensé dormir n’est-ce pas ? Que dirais- ton père ? »

    - S’il te plaît Aaron, j’ai peur. Tu sais avec toutes ses choses dont Papa parle, les méchants, et puis les anges de la mort, je ne dors plus, j’ai peur…Peur, tu comprends ? formule le jeune Seerus.

    Aaron attrapa son frère dans ses bras. Son sourire s’était effacé rapidement, remplacé par un sourire rassurant. Ce gosse était tellement crédule, les Angels of Death changeaient le monde, ils le rendaient meilleurs. Ils n’étaient pas mauvais, sinon les Elus seraient mauvais, donc lui.

    « Alex, calmes-toi je t’en prie. Dors ici si tu veux, et puis, ne penses plus aux choses qui ne te concernes pas. »

    Réellement, Aaron était niais, mais comment voulez-vous qu’un gamin s’en rende compte ?

    Alex s’endormit rapidement, et Aaron rejoignit la fenêtre. Il s’assit au sol sans un bruit, voilà ce que lui avait appris les Elus :se fondre dans la masse et observer. Il posa doucement son front contre la vitre rafraîchit par la nuit, une nouvelle cigarette en main, mais il ne l’alluma pas, il préférait attendre. La nuit l’appelait autant que le sommeil, et puis, peu à peu, il sombra.

    _________

    Quelques jours plus tard. Centre de Londres. L’étrange Backer grimpa sur cette voie de chemin de fer dépassée pour sa 6ème année.

  • Famille :
    Réellement, Aaron n'a plus de famille depuis que celle-ci est décedée dans un accident, mais il fut adopté, une démarche inopiné pour un enfant de son age. Génrelament, les efants sont adotpés en bas age.
    On lui a donné un père richissime qu'il hait, une mère qui le deteste, une vie pourrie par l'argent et les apparences.
    Mister Brandon Seerus, 47ans. Cet homme d'apparence respectable vient d'une famille plus qu'aisé. Il est assez étrange.
    Jessica Seerus, 35 ans. Elle est la troisième femme de Brandon. Ils ont eut 1 enfant ensemble. Elle n'est interessé que par le physique, l'argent, et la mode.
    Audrey Keetching, 16ans. Elle est la fille de Seerus, venant de son deuxième mariage. Miss Keetching est sorcière, elle pose aussi comme mannequin. Elle vit avec sa mère mais vient passer beaucoup de temps chez son père. Pour la luxure? Elle seule peut influencer son père, elle est d'ailleurs critiquer sur ce point par sa belle-mère qui elle n'a aucune inflence.
    Alexander Seerus, dit Alex, 5 ans. Il est ignorant mais repète tout ce qu'il peut entendre. Il est jeune et assez ininteressant.

Baguette :

  • Description : bois d'églantier, feuille de houx, 22,1cm
  • Son acquisition : C'est la baguette de son père. On lui a donné lorsqu'il s'est reveillé de son coma.

Autre :

  • Si vous entrez en septième année, avez-vous le permis de transplaner ? /
  • Quel camp: C'est un Elu, donc le mal
  • Ses rêves et ambitions pour l’avenir : Integrer les Angels of Death, quitter la famille qui l'a adopté, manger du chocolat

Question subsidiaire :

  • Comment avez-vous découvert ce forum ? 'sais plus
  • Comment trouvez vous le désign' de ce forum ? très réussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
_Aaron_terminée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW HOGWARTS. :: HRPG » ((Administration)) :: » REGISTRES DES PERSONNAGES * :: » GRYFFONDOR *-
Sauter vers: