AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prudence - Rainbow <3

Aller en bas 
AuteurMessage
Prudence Owen
6ème année à Gryffondor
 6ème année à Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/02/2008

Carte d'identité du Personnage
Poste:
Camp: Bien
MessageSujet: Prudence - Rainbow <3   Lun 11 Fév - 22:30


    I. IDENTITE.


    Prénom(s) & Nom : Prudence Owen
    Date de naissance : 5 Novembre 2091
    Sexe : F.
    Année d'étude : 6ème année

    II. PHYSIQUE.


    Prudence a ce qu’on peut appeler un physique avantageux. Ses longs cheveux blonds miroitent au soleil et tombent en cascade sur ses épaules fines. Ils sont saupoudrés de mèches d’un blond plus foncés qui leur donnent du volume et de la brillance. La jeune fille a un visage encore enfantin, un peu rond mais qui plait souvent à la gente masculine. Elle attire souvent les regardes à cause de sa petite taille, elle ne fait qu’un petit mètre 55 mais sa carrure est fine et bien proportionnée par rapport à celle-ci. Prudence a ces yeux qui attirent et qui accrochent votre regard, ils sont d’un bleu-vert qui varie en fonction de la luminosité et de son humeur. Quand elle est de mauvaise humeur, ses yeux la trahissent en devenant gris tandis que quand elle est de bonne humeur ils prennent cette couleur brillante qui en a rendu fou plus d’un. Son regard est rarement vide, bien au contraire, il suffit de s’y plonger pour y lire ce qu’elle ressent, cependant c’est traitre car elle aussi lit facilement dans le regard des autres et devinent aisément ce qu’il ou elle ressent ou pense. Son teint est bronzé, parfait même mais ne le crions pas trop. Elle a cette belle peau qui prend une couleur brune durant l’été et l’hiver. Son corps est musclé, fin, elle n’a ni graisse ni cellulite mais elle n’est pas dénuée de forme pour autant. C’est une sportive et cela se voit à son ventre plat et ses jambes musclées. Prudence a toujours ce sourire bien veillant qui pousse les gens à venir lui parler et qui la rend si jolie. La jeune femme s’habille à la mode généralement, il suffit de la regarder pour savoir ce qu’il faut mettre pour être « in ». Mais détrompez-vous, la demoiselle n’est ni riche ni vraiment attentive à ce genre de chose. Certes elle fait attention à elle, à son look, mais elle ne se regarde pas dans le miroir toutes les cinq secondes au contraire. Venant d’un orphelinat il lui est très dur de trouver ses vêtements, mais elle travaille dure et y arrive.

    III. CARACTERE.


    Prudence est quelqu'un de doux et posé la plus part du temps, elle aime observer les gens et les situations avant d'intervenir. C'est une fille très gentille et très compréhensive sur qui tout le monde peut compter, il est très difficile de la détester, mais malgré cette gentillesse, elle reste très rancunière et peut faire beaucoup de mal. Elle n'est pas quelqu'un de naïf, bien au contraire, c'est une personne très intelligente et très vive d'esprit. Sa plus grande qualité est surement le courage qui emplit son coeur, toujours prête à mettre sa vie en danger pour sauver celle d'autrui. Elle a un cœur d'or, et ses amis sont tout pour elle, elle mettrait sa vie en jeu pour les gens qu'elle aime. Il est aussi très difficile de la blesser elle personnellement, elle a un caractère d'acier et un tempérament explosif, il ne faut surtout pas lui chercher des ennuis. Prudence est une personne qui assume ses erreurs, elle a seulement peur de parler de son passé, elle a peur que les gens l'utilisent contre elle, c'est pourquoi elle est très méfiante et il est très dur de s'accorder sa confiance. Elle veut se donner ce petit air sur d'elle, alors qu'au contraire il n'y a pas un instant pendant lequel elle ne doute pas d'elle même, seulement elle n'aime pas montrer ses faiblesses à n'importe qui, elle aime se faire respecter et arrive facilement à ce qu'on la respecte. Malgré le fait qu'elle ne soit vraiment pas sure d'elle, la jeune femme sait faire imposer le silence, et réduire quelqu'un surtout au silence, elle aime avoir le dessus et que ses exigences soient respectées. C’est une personne au franc parlé qui n'a pas peur d'exprimer son opinion et ses avis, beaucoup de gens voient ça d'un mauvais œil mais ceux qui la connaissent vraiment savent que c'est habituel et que cela ne part pas d'une mauvaise intention. C'est aussi quelqu'un de volontaire, de fort. Son caractère bien trempé, et son dégout pour l'injustice lui attire souvent de gros ennuis. Comme toute femme qui se respecte, Prudence a un gout très prononcé pour le chocolat. Elle adore en prendre une petite bouchée au dessert ou comme coupe-faim. C'est une fanatique de sucrerie en tout genre mais elle aime aussi faire beaucoup de sport. Grâce à l’orphelinat qui proposait beaucoup d’activités sportives, la demoiselle a pu se perfectionner en équitation, escrime et danse. Elle a aussi pour habitude de courir trois quarts d’heure par jour afin d’entretenir son souffle et son endurance. On peut dire que c’est quelqu’un de très actif et qui ne supporterait pas longtemps de rester assis à ne rien faire. Elle aime bouger, faire pleins de choses, vivre sa vie pleinement à dire vrai. La jeune femme déteste peu de chose. Tout au long de son enfance elle a détesté les corvées que l’on lui faisait faire à l’orphelinat, mais c’était le prix à payer pour avoir droit aux cours de sports et surtout de piano et de chant, deux de ses plus grandes passions. Aujourd'hui, elle ne supporte plus qu'on lui dise ce qu'elle doit faire, surtout lorsqu'on parle de sa propre sécurité. Elle estime être assez grande pour savoir se prendre en charge. Prudence est une personne qui n'était pas pour la violence gratuite et qui préférait éviter les combats, aujourd'hui c'est différent, elle est prête à se lancer dans une bataille si elle pense que la cause est juste.



Dernière édition par le Mar 12 Fév - 21:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence Owen
6ème année à Gryffondor
 6ème année à Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/02/2008

Carte d'identité du Personnage
Poste:
Camp: Bien
MessageSujet: Re: Prudence - Rainbow <3   Mar 12 Fév - 0:09



    IV. HISTOIRE.


    Origine / Nationalité / Ascendance (sang) :

      Prudence est une sang pur bien qu’elle ait vécu toute sa vie dans un orphelinat loin du monde de la magie. Ses parents étaient trop occupés au ministère pour s’occuper d’elle. Tout ce qu’elle sait c’est qu’ils sont tout deux anglais et qu’ils sont morts peu avant son entrée dans le monde de la magie.


    Enfance et Scolarité avant Ecole de Magie :

      L’enfant naquit durant la nuit du quatre au cinq novembre. Il faisait froid, très froid, il neigeait et la poudre blanche recouvrait les rues de Londres. Les parents regardèrent la petite chose sceptique. Que pouvaient-ils bien faire d’une enfant ? Ils étaient déjà bien assez occupés comme cela. Mais ils la gardèrent un an durant. Ils s’occupèrent d’elle, lui donnèrent un nom et un prénom ainsi qu’une petite part d’amour. Mais on ne pouvait pas dire qu’ils étaient vraiment doués, qu’ils faisaient les choses comme il fallait les faire. Très vite l’enfant devint un poids, une source d’ennuis et la décision de l’abandon naquit rapidement dans l’esprit des jeunes sorciers. Cela se fit, ils attendirent qu’elle ait un an puis la laissèrent devant les portes d’un orphelinat moldu. Pourquoi l’éloigner du monde de la magie ? Eux-mêmes n’en étaient pas surs. Peut-être avaient-ils peur que leur passé les rattrape trop vite, que son existence soit trop vite découverte, car oui, peu de gens sont au courants, peu de gens savent que les deux jeunes sorciers sont aussi parents à présent, et cela car il voulait garder l’information pour eux.

      L’enfant fut ainsi recueilli par des moldus qui ne connaissaient pas la véritable nature du bébé. Une lettre se trouvait sur son couffin, elle contenait son nom, prénom et sa date de naissance. Aucune information sur les parents ou sur le milieu sociale de l’enfant. Elle s’appelait Prudence, nom étrange mais ils le gardèrent. Cet orphelinat n’était peut-être pas le meilleur de la région, et encore moins du pays. Les gens qui y travaillaient préféraient être ailleurs et le montraient bien aux pensionnaires. Souvent ils leur donnaient toutes les tâches ménagères à faire en compensation des heures de sports qu’ils leur ‘offraient’. Les enfants n’étaient pas maltraités dans le sens qu’ils étaient nourris et logés, on ne les frappait ni rien de tout cela. Mais ils étaient mis dans une cave quand ils faisaient des bêtises, on leur faisait faire toutes les tâches, de la cuisine au récurement des WC. Ce n’est guère glorieux que de se voir nettoyer toute la battisses à la brosse à dent. Prudence fut logée à la même enseigne. Elle ne pouvait monter pratiquer ses sports et la musique qu’à condition de faire les tâches ménagères en retour. Elle était d’ailleurs une des meilleures cuisinières parmi tous les pensionnaires, c’était surement la tâche qui l’ennuyait le moins. Elle était représentée comme la sœur de tout le monde. Toujours là pour les autres, à rendre le sourire même dans les pires situations. Elle faisait partie de ces rares jeunes qui n’espéraient pas être un jour adopté. Certes cela arrivait que certains enfants soient emmenés mais c’était rare, on les trouvait soit trop sal, soit trop maigre ou pleins de conneries du genre.

      Les années passaient, Prudence avait huit ans et était déjà une des meilleures élèves de sa classe. Elle était plus mure, mature que les autres. Elle rayonnait parmi tous ces enfants malheureux. Eux ne trouvaient le sourire qu’en sa présence. Mais à nouveau la vie lui joua un tour, un nouveau surveillant arriva pour remplacer le vieil homme si gentil que tous les enfants adoraient. Il avait ce regard noir qui vous donnait froid dans le dos, ce sourire sadique et pervers qui ne présageait rien de bon. Quand il arrivait dans une pièce, c’était comme si la température chutait d’une bonne dizaine de degré et cela même en plein été. Prudence elle-même s’écrasait devant lui alors qu’elle avait toujours été la première à répondre à ses professeurs ou aux surveillants si elle en jugeait nécessaire. Les enfants se disaient que si elle le craignait, il fallait le craindre. Tous et toutes se mettaient presque à genou devant lui, il les effrayait avec sa voix doucereuse et pleine de sous-entendus. On entendait parfois les cris de l’enfant se trouvant au cachot, personne n’osait demander quoique ce soit quand on le revoyait. Ce nouveau surveillant frappait les enfants à sang mais personne ne se plaignait, même la directrice de l’établissement le craignait. Un jour, Prudence avait neuf ans, il frappa un enfant devant tout le monde durant le repas, pour bien montrer l’exemple, la jeune fille s’était lever et lui avait fait face avant de lui dire d’arrêter. Les yeux de l’enfant lançaient des flammes, personne ne l’avait jamais vu dans une telle colère. Le surveillant venait de frapper le petit garçon qu’elle protégeait depuis des années, son chouchou, celui qu’elle considérait vraiment comme un petit frère. Le surveillant lâcha mollement l’enfant sur le sol et s’approcha de Prudence avant de lui coller une gifle qui laissa une belle marque rouge sur la joue de la petite fille. Mais elle ne s’écroula pas, elle ne baissa pas les yeux. Elle releva le visage et plongea son regard dans celui de l’homme tout en lui faisant face. Elle reçut une deuxième baffe qui claqua plus fort encore mais encore une fois elle ne cilla pas et replongea ses yeux dans ceux du surveillant. Celui-ci la souleva de terre, on put sentir un frisson de panique parcourir l’assemblée. Une des autres surveillantes se leva pour prévenir la directrice, mais celle-ci était de sortie pour le week-end. Le jeune homme prit Prudence et l’emmena au cachot avant de la frapper violemment, mais elle ne cria pas. Jamais elle ne lui donnerait ce plaisir. Il continua, longtemps, des heures durant. Jamais personne n’avait autant résisté à ses coups. Il se lassa avant l’enfant et sortit en l’enfermant. Il fit jurer que quiconque irait parler de cet incident à la directrice le payerait. Deux jours plus tard, Prudence sortit du cachot, les yeux tous les deux mauves, des équimoses recouvraient son corps, elle était pâle. Elle n’avait rien eu à manger depuis deux jours. Personne ne demanda rien mais très vite elle fut prise en grippe par ce surveillant qui n’avait pas apprécié qu’elle résiste ainsi. Cela dura un an. Le jour de ses dix ans, Prudence se rebella à nouveau, les coups plurent dans le cachot mais elle ne se laissa pas faire. Elle sentit soudain une grande force en elle, elle fut tellement énervée qu’elle envoya le surveillant loin qui alla se cogner la tête contre un mur. Elle prit les clefs et l’enferma avant de prévenir l’infirmière qui appela la police. On entendit plus jamais parler de cet homme. Les choses reprirent leur cours, le cachot fut à jamais fermé mais les tâches ménagères restèrent d’actualité. Prudence se remit rapidement de cette année, physiquement du moins. Elle ne le montrait pas mais intérieurement elle souffrait énormément. Elle se posait de plus en plus de question sur ce qui c’était passé ce jour-là, elle n’était même pas sure qu’il soit encore en vie. Elle se souvenait du regard qu’avait eu l’infirmière en sortant du cachot après avoir examiné le surveillant. Il était vide, apeuré, elle n’avait pas dit un mot à Prudence et n’avait pas répondu quand elle lui avait demandé si il était vivant.

      Un an passa sans que rien ne change vraiment. L’excuse à présent quand on ordonnait à un enfant de faire les corvées étaient ‘souviens-toi du surveillant’. Les enfants se taisaient alors et ne disaient plus un mot. L’année suivante tout ce qui s’était passé durant cette fameuse nuit devint plus claire. Un homme vint à l’orphelinat, on crut d’abord à un « adopteur » potentiel, on lui présenta donc les enfants un à un. Quand son regard tomba sur la jeune blondinette, il la désigna du doigt puis l’emmena dans une autre pièce où il voulait parler seul à seul avec elle. Il fit court, lui révéla tout ce qu’il semblait croire qu’elle devait savoir sur ses parents et sur la suite des évènements. Elle rentrerait à Poudlard, une des plus grandes écoles de sorciers de tout les temps. Là bas, elle pourrait poser des questions si elle en avait et à d’autre personne plus qualifiée que lui. Mais Prudence ne l’entendait pas de cette oreille et l’obligea à rester jusqu’à ce qu’elle ait suffisamment de réponses. Elle lui parla de cette soirée qui depuis lors tournait dans sa tête comme un mauvais film que l’on regarde en boucle. Il lui raconta que cet homme était bel et bien mort, qu’elle verrait donc des choses que d’autres ne voyaient pas, il la prépara à changer totalement d’univers, peux de gens entraient à Poudlard sans jamais avoir pris connaissance de la magie, sauf bien sur les moldus disposant de pouvoirs. Prudence demanda si elle était elle aussi une moldue mais l’homme lui assura qu’elle était une sorcière de pur sang. Il lui parla un peu de ses parents puis l’emmena, il paya l’argent qu’on lui demanda et promis de l’envoyer en ces lieux tous les étés jusqu’à sa majorité.


    Scolarité à Poudlard ou Autre Ecole de Magie :

    Première Année - Deuxième Année


      L’arrivée dans cette grande et belle école ravit l’enfant de joie. Une véritable bouffée de bonheur souffla sur son cœur et on pouvait le voir dans ses yeux qui brillaient face à tant de merveille. Elle lut tout ce qu’elle pouvait à propos de l’histoire de la magie et de Poudlard, elle en connaissait les moindres détails, ou du moins ce qu’on pouvait en lire dans les livres. Une fois arrivée sur place le premier jouer, elle entendit parler de la cérémonie de répartition qui envoyait chaque élèves dans une des quatre maisons disponibles. Elle craignait ce passage sur ce petit tabouret avec ce chapeau crasseux déposé sur sa tête. Mais c’est avec soulagement qu’elle entendit qu’elle n’était pas envoyée à Serpentard, maisons qu’elle redoutait à cause de la réputation qui lui avait été faite à travers les siècles. Elle fut chaleureusement accueillie par les autres élèves de sa maison, surtout grâce à cette fraicheur et cette vivacité qui se dégageait de son sourire et de son regard. La demoiselle n’eut aucun mal à se faire des amis et pas seulement dans son année. Elle se découvrit une passion innée pour tout ce qui touchait aux sorts et aux potions ainsi qu’au vol à dos de ballet, il ne fut donc pas étrange qu’elle s’inscrive rapidement dans l’équipe de Quidditch de sa maison. Elle postula en tant qu’attaqueuse, voler après le vif d’or ou protéger les buts ne l’intéressait guère. La demoiselle devint aussi rapidement appréciée de la plus part de ses professeurs, charmante, polie, Prudence avait de bonnes notes et rendaient toujours ses devoirs en temps et en heure. Personne ne fut surpris de voir qu’elle ramenait pas mal de point à son équipe. Sa deuxième année passa sur les mêmes notes que la première, ses grandes vacances avaient semblées si longue que quand elle revint à Poudlard, sa joie en fut décuplée. Elle réussissait ses examens haut la main, bien plus que dans les écoles moldues qu’elle avait fréquentée. Prudence était une touche de joie dans sa maison et même les Serpentards avaient du mal à la détestée. Elle était toujours prête à aider qui que ce soit et ce dans n’importe quelle branche ou quoique ce soit d’autre. Elle aidait souvent ses camarades ainsi que les plus jeunes à faire leurs devoirs, elle était là aussi pour les problèmes personnels et beaucoup de gens lui en étaient reconnaissants.


    Troisième-Quatrième Année


      Durant les grandes vacances entre sa deuxième et sa troisième année, Prudence se mit à se poser beaucoup plus de questions à propos de ses parents et de leur vie. Elle savait déjà que dès sa rentrée à Poudlard, elle chercherait à en savoir plus à leur propos et surtout sur leur vie au sein de l’école. Et c’est ce qu’elle fit. Elle interrogea plusieurs professeurs qui se plurent à parler de son père et de sa mère. Tous deux avaient été de brillants élèves à l’école, lui avait été poursuivant dans l’équipe de Quidditch de Gryffondor, elle avait été préfète de Serdaigle et préfète en chef. Prudence fut de plus en plus fière de porter ce nom qu’elle avait tant d’année détesté. A présent elle le voyait d’un autre œil, surtout quand elle prit connaissance de leur parcours après l’école. Bien sur peux de gens étaient au courant du fait qu’ils aient eu une enfant, c’était d’ailleurs cela qui avait intrigué les enseignants au début ainsi que les gens que Prudence rencontrait. Souvent on lui demandait si elle était bien l’enfant de ces deux êtres si extraordinaires. Cette notoriété lui mit plus de pression encore sur les épaules, elle tenait à ce qu’ils soient fiers d’elle, à ce qu’on dise «oui c’est bien la fille de ses parents. » Son année se passa pour le mieux ainsi que toute celles qui suivirent. Prudence ne fut pas indifférente à la période de crise qui sévit sur Poudlard ainsi qu’à cette atmosphère peut rassurante.


    Cinquième Année


      Cette année fut surement la pire de son existence. La jeune demoiselle revint à Poudlard après avoir été séparée durant deux mois du monde de la magie. Elle n’avait pas su suivre les informations, deux mois durant lesquels elle s’était interrogée sur le futur de l’école. Elle savait que les choses allaient mal, qu’un nouveau Lord noir voulait le pouvoir, ce n’était pas nouveau, mais il devenait inquiétant. Prudence avait peur, pas spécialement pour elle, mais pour l’école toute entière. Elle avait peur de voir la fin de Poudlard, de voir cette école qui avait représenté l’espoir pour elle. Prudence avait participé à ce fameux bal, elle s’était battue aux cotés de ses professeurs et de ses camarades. Elle avait frôlé la mort face à la personne qui avait assassiné ses parents, elle avait voulu le tuer mais il avait été plus fort qu’elle. C’était surement ce qui l’avait poussé à revenir pour une sixième année. Prudence avait cogité deux mois dans son orphelinat, elle avait même trouvé une cachette ou elle exerçait sa magie sans personne ne la voit. Elle était d’ailleurs prête pour cette nouvelle année ..


    Suite plus bas xDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence Owen
6ème année à Gryffondor
 6ème année à Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/02/2008

Carte d'identité du Personnage
Poste:
Camp: Bien
MessageSujet: Re: Prudence - Rainbow <3   Mer 20 Fév - 22:07

La fin rentrait pas xDD Voilà c'est fini aussi non =D

__________________________________________




    Famille :

      Prudence n’a jamais eu à proprement parler de famille. Elle fut abandonnée dès son plus jeune âge, un an après sa naissance pour être exact, et fut recueillie par un orphelinat moldu qui lui offrait son amour à sa façon. Là bas elle fut nourrie et blanchie, on lui prodigua les soins de bases mais jamais elle ne se sentit vraiment comme chez elle dans ce lieu qu’elle maudissait tant. Très vite en grandissant elle devint le rayon de soleil de l’orphelinat, elle était optimiste et trouvait toujours les mots juste pour réconforter les plus jeunes. Voilà sa famille. Les jeunes qui comme elle avait été abandonné ou bien dont les parents étaient morts. Elle s’occupait souvent des plus jeunes et ils la traitaient comme une sœur. Les plus grands quand à eux la considéraient comme leur petite sœur, celle à qui ils allaient se confier. La demoiselle a toujours été très mure pour son âge et c’est surement cela qui a tellement attendri les autres pensionnaires.



    V. AUTRE.



    Quel Camp : Bien
    Baguette : Bois d’ébène / plume d’hippogriffe / 25 cm
    Ses rêves & Ambitions pour l'avenir :

      Des rêves ? Des ambitions ? Il ne peut être dit que la demoiselle eut beaucoup le temps pour réfléchir au futur. Seulement elle le fit peu après avoir retrouvé une petite trace de ses parents, on avait fini par lui parler de ces deux êtres tellement intelligents et extraordinaires. Des aurors, elle décida rapidement qu’elle en ferait elle aussi son métier. Elle ne pense pas à avoir des enfants, se marier, et tout le tintin, non. Elle rêve d’une vie pleine d’aventure et bien remplie. Prudence veut que toute cette guerre stoppe et surtout elle veut contribuer à cette fin. Elle veut aider les plus âgés, elle espère d’ailleurs un jour faire ses preuves et être reconnue dans le monde de la magie. Oui, c’est quelqu’un d’ambitieux. Elle rêve de marcher sur les pas de ses parents et qu’on lui dise qu’elle est bien la fille des deux aurors morts au combat.


    VI. QUESTIONS HJ.



    Comment avez-vous découvert ce forum ? J’y avais un autre personnage ..
    Comment trouvez vous le désign' de ce forum ? (L) SUBLIME
    Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum ? J’adoore =]
    Avatar : Hayden Panettiere
    Avez vous lu le Règlement ? Ouii
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calaïs Andromaque
Préfète en Chef, 7ème année à Poufsouffle
Préfète en Chef, 7ème année à Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 1143
Age : 28
Message Perso : : TouT eSt NoIr et Je pLeuRe mOn AmOur
Date d'inscription : 14/01/2007

Carte d'identité du Personnage
Poste: Police NH*
Camp: ~BiEn~
MessageSujet: Re: Prudence - Rainbow <3   Mer 20 Fév - 22:24

Bienvenue sur NH!

Très jolie fiche!
Ta maison sera celle des
Gryffondor

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prudence - Rainbow <3   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prudence - Rainbow <3
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liquid Rainbow...? |libre|
» Rainbow Quest
» [LAN] Rainbow Six Vegas 2
» Un chanteur de poids à redécouvrir
» Event !! Tournoi, premier tour [The Rainbow's Girls VS Sadique Empire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW HOGWARTS. :: HRPG » ((Administration)) :: » REGISTRES DES PERSONNAGES * :: » GRYFFONDOR *-
Sauter vers: